Klemens Iking (Vreden, ALL) remportait le premier prix national sur Barcelone 2015

Pour Barcelone, les conditions de vol étaient particulièrement difficiles pour les pigeons allemands. Les colonies situées à l'ouest du pays étaient clairement avantagées puisque leur distance était plus courte. Klemens Iking, un amateur vivant à Vreden, a constaté son vainqueur national le samedi à 15h21’20” après une distance de 1.233,45 km, soit à la vitesse moyenne de 803.37 m/min. Une performance impressionnante, surtout au vu des températures.


Klemens Iking, vainqueur national de Barcelone 2015

Un concours très dur!

L'année dernière, le concours de Barcelone a été particulièrement difficile. Barcelone, c'est évidemment le concours le plus important au monde. Les conditions de vol étaient extrêmes: une canicule en France avec des températures de plus de 35°C avec des pics à 38°C. Beaucoup se demandaient si les pigeons allaient savoir surmonter ces températures.

Heureusement, le vent aura rendu le concours plus facile puisqu'il soufflait chaudement de secteur sud-ouest. Sur le lieu de lâcher, le vent soufflait de secteur nord-est et les températures avoisinaient les 25°C.

C'est donc le 3 juillet 2015 que les 19,083 pigeons ont été lâchés à Barcelone, à 07h40 précise. Le ciel était tout bleu et la visibilité parfaite. Au départ, pas moins de 7,835 belges, 5,182 néerlandais, 3,134 français, 1,295 allemands, 1,276 polonais, 331 anglais et 30 luxembourgeois. C'est le tandem Cuffel père & fils de Montivilliers (France) qui a remporté la victoire après une constatation à 20:57’05” dès le premier jour de vol pour une distance de 917.056 km. Le pigeon a donc parcouru la vitesse moyenne de 1,150.51 m/min. Après la première arrivée, tous les participants espéraient voir le concours se dérouler normalement. Le village de Montivilliers, où le premier pigeon est tombé, se situe à l'ouest de la ligne de vol. Le vent de nord-est a évidemment poussé le pigeon vainqueur dans cette direction.

Plus aucun pigeon le vendredi

Je regardais constamment le radar de PIPA pour voir où les pigeons continueraient à arriver. Cependant, plus aucun pigeon n'est arrivé le vendredi. Nous devions alors attendre le samedi matin pour les prochaines arrivées qui se déroulèrent effectivement au nord-ouest de la France. Le premier pigeon belge est arrivé peu après 08h00. Aucun de ces pigeons ne dépassait la barre des 1.000 m/min, ce qui les empêchait évidemment de venir battre le pigeon arrivé la veille. La faible vitesse des pigeons était causée par les fortes températures et tout le monde compris alors que le concours ne serait pas clôturé du samedi.

Pour résumer: le vainqueur international du tandem Cuffel réalisa la vitesse moyenne de 1.150,51 m/min. Le vainqueur national belge n'est autre que Noel Peiren de Zedelgem; son pigeon a été constaté le samedi à 08h05’34” pour une distance de 1,082.98km à la vitesse moyenne de 984.91 m/min. Noel termine deuxième du classement international. Aux Pays-Bas, la victoire a été remportée par Kees Droog d'Andijk. Son pigeon a été constaté le samedi à 11h28’59” pour une distance de 1,281.32km, soit à la vitesse moyenne de 983.37 m/min, bon pour la troisième place à l'international. Tous les autres prix de tête ont été remportés par des amateurs de l'ouest; il était pratiquement impossible de se classer en tête pour les amateurs situés à l'est.


Berni, 1er national Barcelone 2015 en Allemagne
 

Victoire nationale allemande remportée par Klemens Iking de Vreden

Comme nous l'avons écrit, les colonies situées à l'est de l'Europe étaient clairement avantagées grâce au vent, ce qui explique pourquoi aucun amateur allemand n'aura été capable de se classer en tête. Cependant, le concours devait tout de même désigner un vainqueur national pour le pays et cette année, ce fut au tour de Klemens Iking de Vreden. Son pigeon a été constaté à 15h21’20” après un vol de 1.233,45 km, soit à une vitesse moyenne de 803.37 m/min. Une performance remarquable.

Le deuxième prix national a été remporté par le pigeon de la colonie KH & KJ Plum de Frelenburg après une constatation à 13h20’38” pour une distance de 1.101,552 km. Le spécialiste de l'épreuve, Burghard Heller d'Eschweiler, se classe quant à lui troisième du résultat national allemand après une constatation à 14h00’00” après un vol de 1.092,112 km.

Mais revenons au vainqueur national, Klemens Iking. Il habite Vreden, une ville située dans la région de Munster, soit au nord-ouest de la région de Westphalie. Vreden est une commune de 22.500 habitants ce qui fait d'elle une petite ville.

Klemens Iking a remporté la victoire nationale grâce à un pigeon de quatre ans baptisé 'Berni' (DV02745-11-428). Le pigeon a parcouru la distance de 1.233,45 kilomètres, ce qui est tout à fait exceptionnel.

Qui est Klemens Iking?

Nous n'avons pas pu trouver beaucoup d'informations à propos de l'amateur. Il s'agit en fait d'une toute petite colonie qui n'avait jamais réellement fait parler d'elle. Klemens Iking a 51 ans et a des pigeons depuis de nombreuses années puisqu'il jouait déjà avec son père.

Nous avons alors mis la main sur un article consacré à la colonie de Klemens Iking, qui est aussi le nom de son père. Cet article avait été publié dans le Gut Flug magazine par la compagnie Natural. L'article tournait autour de son meilleur pigeon, une femelle baguée 06381-94-616 et qui avait remporté 76 prix pour un total de 29.934 kilomètres/prix au cours de sa carrière. Cette femelle s'était également classée 2e As Pigeon Femelle en Allemagne.

Nous avons ensuite retrouvé un second article à propos de cette colonie dans le Taubenmarkt magazine publié en 2014. L'article avait été rédigé par Yannick Ungerer qui écrivait alors: “Klemens Iking – Une petite colonie avec de maxi résultats.” Dans cet article, il avait récapitulé les résultats remportés par Klemens Iking en 2013:

Pau nat. (1,108 km): 29., 61., 71., 88., 109. face à 1,033 p. (6/11)
Barcelone nat. (1,233 km): 180., 268., 287. face à 1,729 p. (3/5)
St. Vincent nat. (1,109 km): 71., 179. face à 1,029 p. (2/4)
Marseille nat. (996 km): 57. face à 1,331 p. (1/3)
Perpignan nat. (1,088 km): 98., 106. face à 894 p. (2/3)
Ruffec nat. (825 km): 28., 321., 463., 531. face à 1,682 p. (4/11)
Brive nat. (861 km): 89., 340., 415. face à 2,062 p. (3/7)

Un excellent palmarès au vu de la taille de la colonie. Klemens Iking ne dispose en effet de pas plus de 40 pigeons durant l'hiver et il ne garde aucun reproducteur. Tous les pigeons logés chez lui participent aux concours.

Le vainqueur national, bagué 02745-11-428

Il s'agit d'un excellent voyageur. Comme déjà dis, il a remporté la victoire nationale de Barcelone après un trajet de 1.233,45 km. Une performance de choix. Ce n'était pas la première fois que ce 428 se classait en tête. On le retrouvait déjà à la 49e place nationale sur St. Vincent (1.109 km) mais aussi à la 57e place régionale sur Perpignan, cela en 2014. Son père est le 02745-10-17, il provient d'un petit-fils du Bordeaux du tandem Menne & Filles. Du côté de sa mère, il provient d'un croisement Iking/Volmer.
La mère du 428 est la 02745-10-26, une femelle baptisée Hanna. Elle provient du 03337-08-48, un mâle de chez Oswald Schneider. Ce mâle est également père du 02745-09-447 qui s'est classé cinq fois sur Barcelone. La mère de Hanna est la 02745-08-78 et elle provient aussi des lignées cultivées par Oswald Schneider et Menne & Filles.


Une autre photo de Bernie, premier national Barcelone 2015 en Allemagne.

Klemens Iking avait enlogé quatre pigeons sur Barcelone. Le deuxième pigeon constaté est arrivé à la maison durant le deuxième jour à 21:34'12", terminant par la même occasion à la 74e place nationale. Klemens remporte sur ce concours trois prix de ses quatre engagés.

Félicitations pour cette performance de haut vol.