Jos Martens (Stein, P-B) et Der Sjef, un reproducteur hors catégorie

Trois victoires internationales remportées sur Tarbes, Marseille et Perpignan: Jos Martens a des raisons d'être un amateur comblé. De plus, ces trois victoires ont été remportées par des membres de la famille de son pigeon de base, Der Sjef.

En mars 2020, Jos était convaincu qu'aucun concours international ne serait organisé durant la saison. Il s'en était fait une raison et il a surtout mis l'accent sur l'élevage. Lorsque les différentes fédérations nationales ont reçu le feu vert, Jos (et ses pigeons) n'étaient pas vraiment prêts. Les pigeons n'étaient pas suffisamment en condition et se trouvaient sur des gros jeunes (certains étaient même en train de couver une nouvelle fois), raison pour laquelle il fut décidé de faire l'impasse sur le concours de Pau. Vu les circonstances, d'autant plus que la mue était déjà enclenchée chez certains, ils n'ont pu participer qu'à un seul concours en 2020. Jos avait jeté son dévolu sur Agen et il y remporta le résultat suivant:

Nat. Agen 6.878 vx: 24-89-100-150-212-229-etc. (11/19)
Nat. Agen 5.483 yl: 27-117-136-139-316-etc. (7/12)

Mis à part la saison 2020, Jos fait partie de ce qu'il se fait de mieux aux Pays-Bas en matière de concours marathons. Ce que l'on remarque en plus de ses nombreux prix de tête, c'est son très fort pourcentage de prix. Evidemment, ses 3 victoires internationales constituent les temps forts de sa carrière. Comme vous avez pu le lire dans l'introduction, ces 3 vainqueurs internationaux sont tous étroitement apparentés à son pigeon de base, Der Sjef. On retrouve ainsi ce super reproducteur dans le pedigree de tous les pigeons ayant volé la tête au cours de ces dernières années. Der Sjef doit son nom au père de Jos, aujourd'hui décédé. Il est issu d'un croisement entre les pigeons des frères Kuijpers (Neer, P-B) et les pigeons issus d'un élevage en commun avec Comb. Busscher-Albertz (Elsloo, P-B). La mère du Sjef, la Kweekmoedertje, est une fille du Nachtvlieger des frères Kuijpers. On retrouve également cette Kweekmoedertje dans le pedigree d'un pigeon comme Dark Night qui remporta le 18e National Barcelone en 2018 chez Jos. Le Sjef est un superbe mâle bleu comme le père de Jos les aimait. Comme yearling, il prouvait déjà toute l'étendue de sa classe en remportant le 14e Bergerac (3.462 p) et le 39e Cahors (2.863 p). C'est à ce moment-là que Jos décida de placer 'Der Sjef' à la reproduction et c'est aucun doute l'une des meilleures décisions qu'il prit dans sa carrière colombophile. En effet, ce pigeon est alors devenu un reproducteur exceptionnel puisqu'il est devenu (grand)père des principaux pointeurs de la colonie avec notamment 3 vainqueurs internationaux:

Der Sjef est (grand)père de e.a.:
NL08-1913978 De Tarbes : 1er Int. Tarbes 2010 15.034 pigeons (Fils Der Sjef)
NL13-1540537 André : 1er Int. Marseille 2015 10.238 pigeons (Petit-fils Der Sjef)
NL16-1795328 Helios : 1er Int. Perpignan 2018 12.349 pigeons (Petit-fils Der Sjef)

Le Sjef s'est donc distingué par ses incroyables qualités de reproducteur et il semble que ses descendants directs disposent de ces mêmes qualités. Nous allons vous présenter la plupart des principaux pigeons formant le socle de la colonie actuelle et s'étant distingué ces dernières années au voyage.

NL13-1540537, André

Le père de ce pigeon qui remporta le 1er International Marseille est un fils du 711 de Comb. Busscher-Albertz (Elsloo, P-B). Ce NL96-711 était à l'époque l'un des meilleurs pigeons de grand fond des Pays-Bas. La mère du André est une propre fille du super couple Der Sjef X Mère Tarbes, cette dernière étant donc mère du 1er International Tarbes et donc grand-mère du 1er Int. Marseille. Lors de son année yearling en 2014, André démontrait déjà qu'on pouvait compter sur lui mais ce qu'il réalisa en 2015 était encore meilleur:​

37e Prov. Cahors 2014
301e Nat Bordeaux 12.152 p. 2014
1er Nat.Marseille 2015
1er Int. Marseille 10.238 p. 2015
31e Nat. Agen 6.638 p. 2015
2e PIPA-ranking Meilleur pigeon de fond des Pays-Bas 2015 2 prix
2e As Nat. Fond WHZB/TBOTB

NL16-1795328, Helios

Le principal pigeon du colombier de reproduction à l'heure actuelle est probablement le fameux Helios. En 2018, ce pigeon réalisa l'exploit de remporter le 1er International Perpignan à la vitesse de 816 m/min. Déjà comme yearling, Helios s'était classé 3x dans les concours marathon avec le 418e Prov. Bergerac, le 417e Prov. Cahors et le 2922e Int. Agen dans 13.030 pigeons. En 2018, il remporta 4x son prix dont 3x top 40 national lors d'une année fantastique:

1er Nat. Perpignan 3.778 p.
1er Int. Perpignan 12.349 p.
21e Nat. St. Vincent 2.570 p.
38e Nat. Pau 3.551 p.
347e Prov. Limoges
1er PIPA-ranking Meilleur pigeon de grand fond des Pays-Bas 2018 3 prix
1er As Nat. ZLU 2018

Le père de Helios n'est autre que Hyperion, un pigeon qui remporta lui-même en 2018 le 304e National Barcelone. Il s'agit d'un propre fils du Sjef. Sa mère, Dolly, est quant à elle une fille de Irunha (1er Nat. Irun 2007 ) X Sacha (soeur du 1er Int Tarbes).

NL11-1063724, Dolly

Cette Dolly occupe également un rôle central dans le colombier de reproduction de Jos. Le père de Dolly n'est autre que le 'Irunha' (1er Nat. et 4e Int. Irun 2007) de Theo Daalmans. La mère de Dolly, Sascha, est une fille du Sjef x mère du Tarbes et donc une propre soeur du 1er Int. Tarbes. Dolly est non seulement mère de Helios mais aussi de Tommetje (1er As Pigeon Afd. Limburg 2016)

NL13-1540525, Dark Night

Avant de prouver sa valeur au colombier d'élevage, Dark Night fut l'un des principaux pointeurs de l'équipe de jeu de Jos engagée sur les concours ZLU. Dans son pedigree, on retrouve à nouveau la Kweekmoedertje, soit la propre mère du Sjef avec, en toile de fond, une autre soeur de Kweekmoedertje. Comme expliqué, ce pigeon s'est notamment distingué dans les concours organisés par la ZLU:

26e Nat. Bordeaux 12.152 p. 2014
113e Prov. Limoges 2015
29e Prov. Bergerac 2015
354e Prov. Cahors 2015
343e Nat. Pau 2016
537e Nat. St. Vincent 2016
74e Nat. Perpignan 4.027 p. 2016
75e Nat. Barcelone 4.504 p. 2017
18e Nat. Barcelone 3.912 p. 2018
114e Nat. Perpignan 2018
8e PIPA-ranking Meilleur pigeon sur Barcelone International 2017-2018

NL12-1936249, Bellissimo

Bellissimo se classe quant à lui 3x dans le top 10 Provincial. Il s'agit d'un propre frère de Rhone Lady, elle-même une excellente voyageuse. Le père de Bellissimo est le NL10-2030209 et ce pigeon se classa 1er As Pigeon Agen/Bordeaux ZLU en 2014 sur 3 ans avant d'enchaîner en 2015 avec le titre de 1er As Pigeon  Agen/Bordeaux sur 4 ans. Il se classa e.a. 19e Nat. Bordeaux '11, 53e Nat. Narbonne '13 et 19e Nat. Agen '14. La mère de Bellissimo est la NL10-283, Lieveling, et il s'agit d'une propre fille du 1er Int. Tarbes, ce qui fait donc d'elle une petite-fille du Sjef. Un aperçu des principaux résultats de Bellissimo:

5e Nat. Perpignan 2016
2e Prov. Limoges 2014
6e Prov. Limoges 2015
Sa soeur Rhone Lady remporte ea.:
7e Nat. Marseille 2013
28e Int. Marseille fm 2013
37e Nat. Marseille 2013
139e Prov. Bergerac 2013

NL12-1936276, Trust

Le dernier des pigeons de Jos que nous allons vous présenter n'est autre que Trust, un pigeon dont on ne dispose malheureusement pas de photo. Trust est un fils du super reproducteur NL09-673 qui est père ea. de:

NL10-209 : As Pigeon ZLU 2014-2015
: 19e Nat. Bordeaux
: 53e Nat. Narbonne
: 19e Nat. Agen
NL14-291 Atilla: 2e Meilleur pigeon ZLU '16 WHZB/TBOTB
NL13-532 Atlas : 18e Nat. Agen '14
: 28e Nat. Agen '15
: 134e Nat. Narbonne '17

Le Trust a lui-même été engagé sur plusieurs concours nationaux entre 2014 et 2018 et il n'a jamais raté son prix!!!!

334e Nat. Barcelone '18
1793e Int. Perpignan '18
174e Nat. Barcelone '17
600e Nat. St.Vincent '14
152e Nat. Pau '15
164e Nat. St.Vincent '15
3616e Int. Perpignan '15
247e Nat. Barcelone '16
584e Int. Barcelone '16
92e Nat. Narbonne '16

En conclusion

Comme c'est souvent le cas, les meilleures colonies reposent souvent sur des reproducteurs d'une valeur inestimable. Il n'en va pas autrement pour Jos. La décision de placer le Sjef à la reproduction a sans aucun doute joué un rôle majeur dans le développement de la colonie. C'est là qu'il a pris une toute autre dimension en devenant directement père et grand-père de pas moins de 3 différents vainqueurs internationaux ainsi que de toute une série de pointeurs. Une fois placés eux-mêmes à la reproduction, ses descendants directs ont tout de suite prouvé qu'ils disposaient des mêmes habilités à transmettre leurs gênes de qualité supérieure à leur descendance en vue de produire de nouvelles générations de pointeurs.