Jeroom Morisse (Wervik, BE) remporte le difficile Souillac dans les vieux avec le plus rapide des 8.912 engagés

Souillac a été un concours extrêmement difficile avec pour la troisième semaine d'affilée des vitesses en dessous de 1100 m/min pour un concours de fond. Ce fut à nouveau très difficile pour nos protégés, des conditions dans lesquelles les pigeons pouvaient donc laisser parler leur classe et leur puissance.

La saison 2013 commence à soumettre les organismes à rude épreuve. Il y a non seulement le calendrier national qui commence à être trop long pour certains pigeons et, désormais, les conditions de vol de ces 3 dernières semaines, avec de fortes chaleurs et un vent de face constant, qui usent petit à petit nos voiliers. Lors du dernier weekend, c'était la troisième fois d'affilée que nos pigeons devaient se farcir un concours de fond avec des vitesses inférieures à 1100 m/min. Des conditions de vol qui mettent tout doucement nos pigeons sur les rotules et qui nous forcent à les laisser au repos une semaine de plus. De plus, le mois de juillet est vraiment surchargé, surtout pour les yearlings qui pouvaient participer à Libourne, Brive et Souillac, le nombre de participants ayant d'ailleurs baissé de semaine en semaine. Nous avons déjà entendu des amateurs qui souhaitent demander à la RFCB d'apporter certaine modification à ce programme. Le programme des vieux, qui reprend Brive (Limoges?)-Souillac-Tulle toutes les 2 semaines, semble beaucoup plus réalisable que Libourne-Souillac-Tulle, tout en pouvant développer l'option de permuter Brive et Libourne au calendrier, car après Libourne, les pigeons disposeront de 3 semaines de récupération pour le concours de Tulle! Il y a quelque chose à faire à ce niveau. Pourquoi ne pas revenir au concours national de Limoges à la place du national de Brive, tout en laissant tomber celui de La Souterraine, cela serait le compromis parfait pour développer au mieux le calendrier national. Cela sera en tout cas à prendre en compte lors de l'évaluation du calendrier national après la fin de la saison.

Victoire de Jeroom Morisse

Le concours national de Souillac aura donc été très difficile pour nos pigeons, surtout pour les yearlings. Le soleil fut radieux sur toute la France avec des températures flirtant avec les 30° à midi (à l'ombre), un vent de nord-nord est à vous couper en deux, raison pour laquelle les pigeons ne dépassérent jamais la vitesse de 65 Km par heure pour cette classique foncière. Le vainqueur chez les vieux, qui est par la même occasion le pigeon le plus rapide des 8.912 participants sur ce Souillac, est le Bleu BE10-3167088 de Jeroom Morisse de Wervik en Flandre Occidentale. Jeroom a constaté son pigeon à 16h 43’ 15” pour une distance de 664,187 Km, bon pour une vitesse moyenne de 1083,06 m/min, suffisant pour remporter la victoire nationale dans les 5.272 vieux pigeons.
Mais Morisse n'en restait pas là puisque ses 20 engagés ont réalisé une performance de tout premier choix avec le résultat suivant à la clef:

Souillac local  229 vieux:
1-2-6-16-18-19-46-49-50-55-72 (11/20)
Nat 5.272 vieux:  1-4-25… (provisoire)

Avec 3 pigeons dans le top 25 national et au moins 11 pigeons au résultat national, Souillac a été une bien belle réussite pour notre vainqueur. Après avoir remporté plusieurs victoires dans les concours de fond sur le plan local, tout en se classant très bien au résultat provincial, cette victoire est assurément le couronnement absolu de la carrière de la famille Morisse!

Le sport colombophile pratiqué en famille

Chez la famille Morisse le sport colombophile est une histoire de famille. Jeroom est la troisième génération à être actif en colombophilie. Petit détail croustillant: ces trois générations ont toujours occupé la même adresse et donc les mêmes colombiers. C'est son grand-père, Jerome Morisse, qui a construit le pigeonnier en 1952. Ce sont ses deux fils, Gerard et Raymond, qui reprirent plus tard le flambeau. Lorsque Raymond décéda à un âge relativement jeune, ce sont ses 3 fils qui, accompagnés de leur oncle Gerard, décidèrent de perpétuer la tradition familiale. Au début des années '80, Gerard jeta le gant en raison de son âge avancé et les 3 frères Jeroom, Maurice et Joselain reprirent seuls la colonie dans les colombiers de leur grand-père Jerome. Joselain et Maurice s'occupent surtout d'enloger et de reporter l'appareil mais ils donnent également un coup de main à Jeroom qui préfère rester à la maison pour s'occuper des pigeons. Lorsqu'il a cinq minutes, Jeroom préfère passer son temps libre à aller voir ses petits-enfants jouer au football. Jeroom espère également que ses 2 petits-fils et ses 7 petites-filles attraperont le virus colombophile afin de faire en sorte qu'une quatrième génération de Morisse se lance dans le sport colombophile.

La famille Morisse est un exemple pour beaucoup d'amateurs de notre pays car elle prouve qu'une colonie de taille modeste peut rivaliser avec les plus grosses colonies de fond. Les pigeons n'ont pas besoin d'être logés dans des palais pour réaliser des prestations trois étoiles mais bien d'un colombier sec et bien aéré. Au fil des ans, de nombreux 1ers prix (jusqu'au niveau provincial) ont été remportés dans ces pigeonniers. Ils se sont donc avérés être très efficace, une souche de pigeons solides s'occupant du reste. C'est avec une cinquantaine de vieux pigeons (les yearlings ne sont pas repris) que la saison de fond a débuté. Parmi ceux-ci, le vainqueur national de Souillac, un pigeon qui avait déjà plusieurs grosses performances à son actif:

-Bleu 1e Nat Souillac BE10-3167088

’13 Souillac    Loc     229 p. 1
                Nat   5.272 p. 1
’13 Limoges     Loc     540 p. 6
                Zone  5.738 p. 77
                Nat  14.271 p. 157
’13 Libourne    Loc     360 p. 22
                Zone  2.498 p. 122
                Nat   6.658 p. 136
’13 Gueret      Loc     483 p. 46
                Zone  2.057 p. 271
’13 Tours       Loc     326 p. 31
’12 Chateauroux Zone  6.920 p. 42
                Nat  16.479 p. 50
’12 Montluçon   Loc     339 p. 14
                Zone  6.081 p. 528
                Nat  17.865 p. 1958
’12 Tulle       Nat   6.817 p. 602
’11 Ablis       Loc     121 p. 2
’11 Châteauroux Loc     805 p. 26
                Nat  25.263 p. 3533

Pas de pedigrees disponibles chez la famille Morisse. Ici, la colombophilie n'est pratiquée que comme un simple hobby. Les bons proviennent des bons, d'après Jeroom. Son vainqueur national en est l'exemple parfait puisque son père était un voyageur hors pair sur les concours de fond. Voici d'ailleurs un aperçu de son palmarès sur le plan national:

Père: Bleu BE05-3139168

’10 Tulle       Zone  2.571 p. 6
                Nat   6.695 p. 10
’10 Souillac    Zone  3.495 p. 88
                Nat   7.045 p. 90
’10 Cahors      Nat   8.651 p. 117
’10 Brive       Nat  16.815 p. 633
’11 Cahors      Loc     409 p. 12
                Zone  2.635 p. 123
                Nat   8.105 p. 484
’06 Limoges YL  Zone  7.467 p. 167
                Nat  15.504 p. 189
’09 Tulle       Nat   5.676 p. 381
’11 Brive       Loc     525 p. 52    etc…

Mère: Pâle écaillée BE07-3196964

Conclusion de l'histoire, la famille Morisse s'est constituée une solide souche de pigeons de fond au fil des années, et ce tout en appliquant la devise ''élever, jouer, sélectionner''. On ne peut pas les contredire. Et lorsqu'on compte sur eux, les pigeons Morisse ne ratent jamais aucun rendez-vous. Tous le monde le sait parfaitement en Flandre Occidentale, même Gaby Vandenabeele qui a été y dénicher sa ‘Moriska’ (souvent accouplée sur le Wittenbuik).
Avec ce premier national,  notre ami a remis la commune de Wervik sur le devant de la carte, une localité rendue célèbre sur le plan colombophile grâce à la famille Vanhee. Le nom de Jeroom Morisse peut désormais être considéré comme une valeur sûre.
Félicitations à Jeroom et à sa famille et profitez bien de ces moments privilégiés!

Quelques résultats de 2013

Limoges  local 540 vieux:
3-6-7-8-11-12-13-18-22-28-41-50-66-69-72-78-81… (26/50)
St.Vincent local 228 vieux:
6-15-33-52-67 (5/12)
Brive  154 yearlings:
2-3-17-27-28-36-37 (7/18)
Souillac local 229 vieux:
1-2-6-16-18-19-46-49-50-55-72 (11/20)
Nat 5.272 vieux:  1-4-25…

NOTE DE LA RÉDACTION: Souillac Jeroom Morisse a été déclassé du résultat national de Souillac catégorie vieux et perd donc sa victoire suite au contrôle anti-dopage positif à la cortisone. Norbert Sierens de Zwevegem est donc le vainqueur national de Souillac 2013.