Jelle Jellema (Nijverdal, P-B) fait encore sensation sur Barcelone avec la victoire nationale (voir vidéo)

A proud Jelle Jellema showing his Silke, 1st national Barcelona 2020
Après la victoire internationale de 2014 remportée par Kleine Jade, Jelle Jellema remet le couvert en 2020 grâce à Silke qui lui permet de remporter sa deuxième victoire nationale sur cette épreuve mythique.

Barcelone 2020

Dantesque, Silke et Jelle Jellema: voici les mots clefs de ce Barcelone édition 2020. C'est le dimanche 26 juillet que furent engagés les 4477 pigeons du contingents néerlandais pour l'étape reine du calendrier international. Le convoi international s'élève quant à lui à environ 14500 pigeons. La tension augmentait de jour en jour et les pigeons ont finalement pu être lâchés le vendredi sur le coup de 08h50. S'en suivi une nuit de stress pour les amateurs ayant participé. Les fortes chaleurs qui sévissaient en France ont rendu le concours extrêmement difficile. Le samedi matin aux petites heures, le premier pigeon est arrivé chez Karscu Alin à Rastatt, Allemagne. Après un vol de 1005 km, celui-ci a pu officialiser son pigeon vers 07h10, bon pour une vitesse de 1104 m/min. Ensuite, l'attente fut très longue. Jusqu'à la première annonce belge à 14h09 chez le docteur Delhove à Marbais, suivi peu après par l'arrivée du vainqueur belge, (Ordingen, à 14h41). Aux Pays-Bas, la première annonce a été officialisée sur le coup de 15h21 chez Comb. B. Jansen & Co de Bavel (841 m/min pour 1179 km). Ensuite, il fallut encore attendre. Jusqu'à l'annonce de 17h08 effectuée par la grande vedette Jelle Jellema de Nijverdal qui venait de constater un pigeon à une distance énorme de 1293 km, bon pour une vitesse de 857 m/min et donc pour le 1er national et 2e international Barcelone 2020.

 

NL15-1320979 Silke, 1er national/2e international Barcelone 2020

Silke 1er national Barcelone 2020

La victoire de 2020 a été remportée par Silke (NL15-1320979). Pour cette femelle, cette victoire est le couronnement d'une superbe carrière. Elle a été mise au panier sur un jeune de 9 jours, suffisant pour en retirer une motivation. Lorsqu'on jette un oeil à son palmarès, on s'aperçoit que cette femelle est faite pour le travail de dur labeur. Voici un aperçu:

  • 2016        3e national  Narbonne   5042 p.
  • 2016    631e national  Bordeaux   4679 p. (yearlings)
  • 2017    157e national   Marseille   2528 p.
  • 2018    137e national  Perpignan  3778 p.
  • 2018    157e national  Barcelone  3912 p.
  • 2019    190e national  Barcelone  4129 p.
  • 2019    196e national  Perpignan  4283 p.
  • 2020       1er national  Barcelone  4477 p.

Le point commun entre 'Kleine Jade' (la lauréate (inter)nationale de 2014) et 'Silke', c'est le 'Zwart Goud' (NL98-1364798). 'Kleine Jade' est une petite-fille du 'Zwart Goud', tout comme la mère de 'Silke' ('Klein Kweekstertje'). Le père de 'Silke' est le NL12-1108430, baptisé 'MG430'. Les lettres MG sont inspirées de 'Miss Gijsje' puisque le 'MG430' n'est autre qu'un fils de 'Miss Gisje' (NL08-2075874), la fameuse femelle d'Arjan Beens qui a remporté le titre de 1er Pigeon Olympique Cat. E aux Olympiades de Nitra (Slovaquie) en 2013. Avant qu'il ne s'échappe malheureusement de la volière de Jelle, le 'MG430' était l'un des meilleurs reproducteurs de Jelle Jellema, chez qui il est e.a. père du 10e national Barcelone 2016. La mère de Silke est la NL07-1187339, 'Klein Kweekstertje'. C'est une reproductrice confirmée de la colonie Nijverdal, elle qui était déjà mère de e.a. 3e international Barcelone 2014.

Une fameuse journée

Après l'annonce du vainqueur international en Allemagne, l'attente fut longue à Nijverdal, plus particulièrement pour les membres de la belle-famille de Jelle qui ne compte aucun colombophile et qui étaient invités pour l'occasion. Petit à petit, on a dû déchanter par rapport à une arrivée rapide. Ce fut donc très long jusqu'à l'arrivée de Silke, qui est arrivée comme un boulet de canon un petit peu après 17h. Alors que les arrivées furent très clairsemées pour la plupart des colonies durant la journée du samedi, chez Jelle, pas moins de six autres pigeons ont réussi à rejoindre leur colombier le même jour que Silke. Tous se classeront dans le top 40 national. Il est notamment remarquable de voir que deux petits-enfants de Silke se classent 24e et 39e national. De plus, le premier pigeon constaté dans la province du Limbourg chez Herman Hendrix (Broekhuizenvorst, P-B) est également un petit-fils de Silke! Voici un aperçu des arrivées chez Jelle durant la journée de samedi:

  • 17.08 1er national NL15-1320979 Silke (MG430 x Klein Kweekstertje)
  • 18.53 7e  national NL17-1732286 New Rena (Jort x Rena 8e national Barcelone 2018)
  • 20.15 18e national NL16-1163544 (fils Orion x fille Jackpot Jan Morsink, Marle)
  • 20.44 24e national NL17-1732264 (fils Silke x fille 095)
  • 21.15 33e national NL17-1732376 (fils Julia x fille Romee)
  • 21.23 38e national NL17-1149475 (Joe Frasier Kramer F.S. x fille Zwart Goud)
  • 21.25 40e national NL17-1732313 (fils Silke x fille 095)

Vous pouvez consulter les pedigrees de ces pigeons ci-dessous:

Les installations de Jelle Jellema

Le lendemain matin, les arrivées se sont succédées. A partir de 06h46 jusqu'à 09h33 (soit du 116e au 310e national), pas moins de huit pigeons se sont ajoutés aux sept pigeons de la veille. Le compteur affichait alors 15 arrivées des 34 pigeons engagés. Le lundi soir, ils étaient 24 à être de retour.

Préparation

La préparation des pigeons de Barcelone fut quelque peu perturbée également pour Jelle. Evidemment, la crise du corona virus n'y est pas étrangère et rien n'a été fait avant que l'on ne soit sûr d'organiser Barcelone. Cette année, les pigeons ont ainsi été obscurcis. Pour Barcelone, les pigeons ont couvé deux fois. Silke a été engagée sur un jeune de 9 jours. Les derniers jours avant l'enlogement, les pigeons ont été nourris à volonté, parfois jusqu'à quatre fois par jour, cela afin que les pigeons puissent manger à volonté. Jelle se rendait au colombier chaque heure afin de vérifier que les pigeons ne se battaient pas, ce qui aurait réduit à néant sa préparation pour Barcelone. Les pigeons ont également été entraînés une fois durant la semaine précédant l'enlogement. Le jour de l'enlogement, les pigeons étaient vraiment tip top en main. Jelle avait confiance en son équipe.

En conclusion

Jelle Jellema et Barcelone, c'est en quelque sorte une grande histoire d'amour. Jelle sélectionne depuis des années sur ce type de concours. Il en récolte aujourd'hui les fruits. Comme Jelle le dit lui-même, il n'y a qu'avec des pigeons taillés pour ce type de concours qu'on fait la différence sur Barcelone. Cela se trouve dans les gênes et ce n'est qu'en sélectionnant qu'on y arrive. C'est ainsi que Jelle arrive à se mettre en évidence de telle manière sur Barcelone. Félicitations à lui.

Vue d'ensemble de l'intérieur des colombiers du vainqueur national de Barcelone 2020

Cliquez ici pour voir la vidéo réalisée à l'occasion de la victoire nationale.