Gérard & Sébastien Ledoux (Rollot, FR) remportent le PIPA IATP Trophy!

Après sa victoire nationale remportée sur Perpignan en 2013, voici plusieurs années que la colonie Ledoux s'était placée au sein des tops colonies françaises de grand fond. Elle vient d'ajouter un titre exceptionnel à son impressionnant palmarès.


Gérard & Sébastien lors de la remise du trophée durant le salon de Fugare.

PIPA IATP Ranking

Pour les amateurs spécialisés dans les concours internationaux de grand fond, ce classement honorifique est en quelque sorte le 'St Graal' qu'il convient d'ajouter à tout prix à son palmarès. C'est en quelque sorte une Coupe d'Europe qui se joue au premier marqué sur les six concours internationaux repris au programme, soit: Pau, Barcelone, St.-Vincent, Marseille, Narbonne et Perpignan. Il y a donc un maximum de six prix à remporter et l'amateur avec le grand nombre de point est déclaré vainqueur (cliquez ici pour consulter le règlement IATP et la méthode de calcul des points). Cette année, c'est le tandem Ledoux père & fils qui est déclaré vainqueur avec un nombre total de points égal à 116,11. On retrouve l'inévitable Joost De Smeyter-Restiaen (Melden, BE) à la deuxième place avec 109,93 points, tandis que le podium est complété par Alain & Valérie Pocholle (Morbecque, FR) avec 108,96 points. 
Après son lancement en 2013, le PIPA IATP Ranking en était donc à sa troisième édition et c'est déjà la deuxième fois qu'un amateur français le remporte après la victoire de Gery Etuin en 2013. En 2014, le classement avait été dominé par le néerlandais Rob Timmermans.

Le tandem

Gérard et son fils Sébastien sont colombophiles depuis de nombreuses années. Ils ont pratiquement fait de la colombophilie leur métier puisqu'ils sont à la tête d'un commerce spécialisé dans la colombophilie, commerce qui est considéré comme une référence dans l'hexagone. Ils ont également développé et commercialisé leur propre gamme de mélanges. Evidemment, leur colonie joue un rôle central dans leur vie. Aujourd'hui retraité, Gérard a confié les rênes de l'entreprise à son fils mais cela ne l'empêche pas de rester toujours impliqué dans la gestion quotidienne de son 'bébé', une entreprise qu'il a fondée de sa propre initiative en 1995 suite à un licenciement.
Rappelons que la colonie est basée à Rollot, une petite bourgade de la Somme comme il en existe des milliers en France. Il s'agit d'ailleurs de la commune la plus au sud du département. Cela implique que les Ledoux se trouvent au point court, probablement le plus extrême du rayon de jeu international. Une situation qui présente à la fois un avantage et un désavantage: cela leur permet de s'illustrer lorsque les conditions de vol sont difficiles, avec parfois un nombre d'arrivées très impressionnant durant le premier jour de vol, mais cela les désavantage totalement lorsque les pigeons volent à plus de 1.200 m/min.
En jouant les internationaux au point court, certains peuvent considérer que les circonstances leurs sont plus favorables. Pas faux: la majorité des autres pigeons doivent encore se farcir plusieurs centaines de kilomètres lorsque les Ledoux arrivent à la maison. Mais cette caractéristique est également à double tranchant: pour jouer la tête, il faut des pointeurs qui font la différence dès le premier jour de vol. Il sera trop tard le lendemain lorsque les longs points auront fait leur apparition. Et jouer la tête, c'est précisément ce que les Ledoux se sont amusés à faire au cours de ces dernières années. Derrière, il y a eu un gros travail de fond, tant dans la gestion et le management que dans les investissements réalisés en pigeons mais aussi en infrastructure (colombiers, volières, box d'élevage, etc).

Le grand fond, une histoire d'amour

Il y a en effet plusieurs années que Gérard & Sébastien décidèrent de se consacrer uniquement aux concours de grand fond. Après un légitime temps d'adaptation, voilà six ans qu'ils se sont mis à jouer la tête. En 2013, ils remportent leur première victoire nationale sur Perpignan (cliquez ici pour consulter le reportage publié à l'époque). Et deux ans plus tard, c'est la consécration ultime avec la première place au PIPA IATP Ranking ainsi qu'au championnat de France des internationaux. La saison 2015 aura été l'une des plus riches en terme de trophées (Cliquez ici pour consulter un récapitulatif des titres remportés en 2015).
C'est donc une progression linéaire, constante comme il en existe des dizaines d'autres lorsque tout est mis en oeuvre pour réussir. Heureusement, le travail paie. Toujours. La qualité des pigeons est elle aussi primordiale. Pour s'attaquer aux épreuves internationales, les Ledoux se sont surtout tournés vers l'Allemagne, et notamment chez trois colonies réputées pour leurs résultats dans les internationaux: la base repose ainsi sur les Kipp, les Brockamp et sur les Lessmeister. Suivent ensuite des pigeons de chez Nouwen-Paesen, feu Etienne Devos, Wijnands ou encore Charles Zirn et Maurice Besse (qui cultive les Jos Thoné). Pour le reste, la sélection est draconienne puisque les pigeons sont poussés au maximum, et ce dès l'âge d'un an. Les Ledoux affirment également haut et fort que le fait de jouer leurs femelles les a amené à pousser la sélection d'un cran, et donc d'améliorer l'ensemble du cheptel au fil du temps. En ce qui concerne la préparation d'avant saison, les pigeons sont accouplés au début du mois de mars pour l'élevage d'un jeune. La femelle est ensuite retirée avant une deuxième ponte et les mâles sont mis au veuvage sur un grand jeune. Autre caractéristique importante: les pigeons sont fréquemment entraînés durant la saison. Ainsi, ils partent tous les mardi pour un entraînement avec l'ensemble du groupement, généralement sur Etampes (140 kilomètres). Les pigeons de retour d'une épreuve internationale sont eux aussi de la partie pour un petit vol de décrassage. Cela permet de maintenir la condition mais également d'éliminer les faibles.
A noter que le vétérinaire Raf Herbots est consulté durant la saison, soit avant Pau, Barcelone et Perpignan et ce afin de faire en sorte d'engager des pigeons en pleine possession de leurs moyens sur ces étapes.

Voilà pour ce qu'il en est sur la saison 2015 réalisée par cette excellente colonie de l'hexagone. Nous vous souhaitons de remporter la victoire internationale dont vous rêvez tant. Bonne continuation!

Résultats 2015 - nationaux & internationaux

19/06 Pau national - 2.115 vieux: 
14, 16, 31, 122, 232, 303 (6/15)
19/06 Pau International - 9.052 vieux: 
16, 19, 589, 914, 1142, 2176 (6/15)
03/07 Barcelone national - 3.134 vieux: 
23, 84, 158, 197, 273, 282, 359, 362, 372, 479, 484 (11/26)
03/07 Barcelone international - 19.089 vieux: 
153, 515, 944, 1151, 1628, 1655, 2008, 2022, 2063, ... (18/26)
10/07 St-Vincent national - 2.697 vieux: 
61, 163, 212, 240, 241, 269, ... (13/53)
17/07 Marseille national - 2.445 vieux: 
32, 80, 153, 161, 193, 350, 450, 512, 522, 587 (10/20)
24/07 Narbonne national - 2.770 vieux: 
45, 68, 98, 142, 146, 170 (6/15)
24/07 Narbonne international - 10.732 vieux: 
290, 384, 516, 900, 970, 1620 (6/15)
31/07 Perpignan national - 3.846 vieux: 
8, 32, 65, 73, 82, 83, 87, 101, 104, 106, 110, 111, 112, 119, 129, 133, ... (27/103)
31/07 Perpignan international - 15.954 vieux: 
8, 42, 81, 90, 100, 101, 111, 145, 154, 161, 171, 174, 176, 200, 312, 372, ... (24/103)