Etienne Meirlaen (Deurle, BE) et son ascension vers le top (2e partie)

Elever et travailler avec des pigeons de caractère et construire autour de différents as pigeons nationaux a une fois de plus fait ses preuves.

Mais finalement, cela reste plus facile à dire qu'à faire. Car premièrement, vous devez avant toute chose être en mesure d'élever des pigeons capables de voler la tête au national et à l'international (top 10, minimum top 20 national). Et cela à plusieurs reprises sur une saison, car ce n'est que comme ça qu'on remporte un as pigeon national. C'est dans cette optique qu'Etienne Meirlaen a accouplé ensemble Cor & Perpignan Lady, tous deux ayant remporté le titre de 1. As Pigeon National Grand Fond RFCB en 2008 et en 2009. Leurs enfants se sont ensuite retrouvés à la base de différents vainqueurs et as pigeons. Dans ce cas-ci, c'est surtout Yelena et ses fils Monar et Montali qui furent importants. Le fameux génotype LDHA AA dont dispose Yelena fut mis à profit, notamment via des accouplements consanguins, de l'élevage en ligne mais aussi avec des croisements sur d'autres lignées ayant déjà fait leurs preuves.

La lignée en or de la femelle de base Yelena et de son fils Monar

Ce sont surtout les descendants de Monar (un propre fils de Yelena) qui marquent les esprits. Etienne n'a pu élever de lui qu'une poignée de jeunes puisqu'il termina prématurément sa carrière en remportant le 1. Internat Narbonne 12.605 pigeons en 2011 avant de déménager au début de l'année 2013 à l'autre bout du monde. Malgré son départ à un âge encore relativement jeune, on retrouve Monar dans le pedigree de plusieurs cracks.

Le reproducteur N°1 à l'heure actuelle chez Meirlaen est le ‘Superbreeder 214’, un propre fils de Monar alors accouplé à une fille de Marathonlady (également demi-soeur de Yelena et du ’t Fenomeen). Parmi ses propres enfants, on retrouve plusieurs pointeurs comme le Provincial Pau (1. Prov Pau, 1. Prov St.Vincent, 3. As Nat Grand Fond RFCB’17 et 10. As Nat Grand Fond RFCB ’16), Provincial St.Vincent (1. Prov & 2. Nat St.Vincent 2.953 p. ’19) et All-in One (6. As Nat Grand Fond YL RFCB ’14).

Lors de sa dernière année à l'élevage en 2013, Monar a mis au monde deux super cracks en la personne du Son Monar 031/13 couronné comme 1. Pigeon Olympique Grand Fond RFCB Cat E – Poznan 2019 (avant de se faire malheureusement attraper par un rapace l'année suivante) et son frère le ‘Olympic Monar 054’, qui se classa notamment 1. Meilleur pigeon belge de Grand Fond sur 3 concours internationaux 2019 (PIPA-ranking), 4. Pigeon Olympique Grand Fond RFCB Cat E – Poznan 2019, et 2e Meilleur pigeon belge sur Perpignan 2 ans 2017-’18.

Avec une fille du Monar, la 074/12 , un élevage en commun fut réalisé avec Hugo Batenburg-Vd Merwe chez qui elle fut accouplé à un Fils de Diamantje (Diamantje se classa Meilleur pigeon international Perpignan 2010-’11). Ce fut une réussite directe car hors de cet accouplement unique est née Diamond Anita, une femelle qui allait remporter plus tard le titre de 1. As Pigeon Nat Grand Fond RFCB 2017.

Mais la dynastie de Yelena est connue pour produire des cracks sur plusieurs générations, comme l'a également prouvé un pigeon comme le VIPau (petit-fils de Yelenka, soeur de Yelena), lui aussi un voyageur accompli puisqu'il est notamment devenu 1. Meilleur pigeon belge de Grand Fond sur 3 concours internationaux en 2019 (PIPA-ranking) et 12. As Pigeon Nat Grand Fond RFCB 2019.

En 2020,  Etienne Meirlaen frappait de nouveau un grand coup en se classant 2. As Pigeon Nat Grand Fond RFCB 2020 avec Yelena’s Ace. La mère de cette femelle incroyable est la Miss Agen (1. Prov & 3. Nat Agen 3.180 p. en 2014), une propre fille du célèbre Montali (un fils de Yelena) accouplée à un mâle provenant de Jan Hooymans (lignée Cor de Heijde).

Le grand moment de la saison 2021: la victoire du 1. Intnat Agen femelles

En 2021, la colonie d'Etienne Meirlaen a ajouté une nouvelle victoire internationale à son palmarès. En effet, la fameuse Miss Narbonne, qui se classait déjà comme yearling 1. Prov et 3. Nat Narbonne 3.580 pigeons, a terminé sa carrière en beauté en triomphant sur Agen avec le 1. International Agen femelle dans 7.624 femelles. Une fois de plus, la pomme n'est pas tombée bien loin de l'arbre puisque sa mère, Miss Narbonne, est une propre fille du Son Olympiad 97 (un propre fils de Yelena) alors accouplé à une petite-fille du Monar. A nouveau une lignée de grande classe à la base d'une victoire internationale!

D'autres 1ers As Pigeons Nationaux

Cette liste de cracks est déjà longue mais ce n'est pas tout. Car si vous pensiez en avoir terminé avec Meirlaen, vous vous trompez. La colonie recèle d'autres as pigeons prestigieux. Malheureusement, la RFCB a supprimé de ses championnats celui d'As Pigeon National Grand Fond Yearling RFCB (à nouveau relancé pour 2021). Mais en 2018, Etienne Meirlaen disposait du meilleur yearling du pays dans les concours internationaux avec National Gold, cette dernière aurait donc dû remporter le titre de 1. As Nat GF YL RFCB). Elle a cependant dû se contenter du titre de 1. Meilleur pigeon belge et 2. Meilleur pigeon International de Grand Fond YL sur 2 concours internationaux en 2018 (PIPA-rankings). Elle provient d'une autre lignée fort bien connue chez Meirlaen, celle du Old 7 Barca 240/03 (remporta lui-même 7 x Barcelone avec notamment le 68. Nat et 84. Nat Barcelone) puisque cette National Gold est une petite-fille de ce super marathonien… en croisement avec la lignée du Kimi Barca (7. Nat St.Vincent et 10. Nat Barcelone).

Dans la catégorie des as pigeons, comment ne pas parler de Best of Belgium, elle aussi issue d'un super croisement avec une Soeur de Cor (Cor: 1. As Nat Grand Fond RFCB 2008) accouplé à un Fils de Persufon de chez Declercq-Vervaeren (hors du Persufon De Smeyter-Restiaen). Cette Best of Belgium est devenue 1. As Nat et 1. Meilleur yearling dans les internationaux de Grand Fond en 2017 sur 2 concours internationaux (Agen Narbonne) – PIPA-ranking mais aussi 1. As Prov Grand Fond RFCB et 4. As Nat Fond & GF YL RFCB 2017.

Il est incroyable de constater le grand nombre de 1ers As Pigeons (inter)Nationaux produit par la colonie d'Etienne Meirlaen, élevés et joués par ses soins! Le résultat d'une stratégie d'élevage bien pensée et d'une sélection rigoureuse et réfléchie, en plus du feeling dont dispose notre hôte du jour... cela ne pouvait mener qu'à une réussite. Quand vous lisez ce reportage, cela peut sembler extrêmement facile mais au final c'est tout un art. Cette self-made story a atteint des sommets gigantesques et nous sommes convaincus que le dernier chapitre n'est pas encore écrit. Il s'agit sans aucun doute de l'une des meilleures colonies de grand fond de l'histoire! D'ailleurs, n'en êtes-vous pas vous-même convaincu?