Et de 3 pour Kevin Saudoyez (Tertre, BE): 1er national Bourges de 19.129 yearlings!

L'adage 'jamais 2 sans 3' n'aura jamais été aussi juste pour Kévin Saudoyez: après Argenton en 2016 et Châteauroux en 2017, voilà maintenant qu'il remporte le 1er national Bourges contre 19.129 yearlings!


Kévin pose fièrement pour la 3e victoire nationale de sa carrière.

Alors que les prévisions ne laissaient planer aucun doute et envoyaient plutôt les pigeons de tête vers la Flandre, les deux victoires nationales qui se disputaient le week-end dernier sur Bourges I ont finalement été remportées dans la région de Mons-Borinage en province de Hainaut. Chez les yearlings, c'est la femelle bariolée de Kévin Saudoyez qui s'est montrée la plus forte, devant une autre femelle de la Famille 3D (également vainqueurs en vieux) et un pigeon de Germain De Paepe. La lauréate nationale a été constatée à Tertre 12h08''56 pour une distance de 387 kilomètres, soit à une vitesse moyenne de 1.254,28 m/min (2e plus grande vitesse du contingent général).

Par la suite les arrivées se sont enchaînées à grande vitesse et on obtient les classements suivants:

26/05 Bourges provincial - 1.669 vieux:
8-13-14-21-34-38-54-78-95-116-... (11/14)
26/05 Bourges provincial - 1.585 yearlings:
1-3-15-18-21-40-42-49-77-88-100-117-124-127-129-135-143-... (27/47)

26/05 Bourges national - 20.280 vieux:
37-57-58-86-216-232-314-... (11/14)
26/05 Bourges national - 19.129 yearlings:
1-8-80-97-102-257-302-390-... (26/47)

Soit pas moins de 8x top 100 national!

3x 1er national en 3 ans

Kévin est loin d'être un inconnu de la scène colombophile. Le grand public l'a d'abord connu pour la première fois en 2016 lorsqu'il remporta le 1er national Argenton de 18.363 pigeons (plus grande vitesse de 31.939 pigeons). La même année, il se classait également 2e As Pigeon National Grand Demi-Fond Yl RFCB. Ensuite, les gens ont appris à le revoir régulièrement: il enchaîna en 2017 par une seconde victoire nationale, cette fois sur Châteauroux contre 4.391 yearlings. Il vient de boucler la boucle le week-end dernier avec le 1er national Bourges I contre 19.129 yearlings, sa troisième victoire nationale en 3 ans à peine! Cela fait désormais de Kévin l'un des plus grands spécialistes du grand demi-fond en Belgique, un qualificatif que l'homme (29 ans) n'a vraiment pas volé. D'autant plus qu'il fête à peine cette année ses 10 ans de licence colombophilie!

Un système simple & bien rodé

Kévin pratique le veuvage total et a commencé la saison avec 39 mâles et 39 femelles. Les pigeons résident dans plusieurs compartiments et les sexes sont séparés par une simple porte coulissante. Il n'y a donc pas de compartiment d'accouplement comme c'est le cas chez certaines colonies qui pratiquent ce même système. Avant l'enlogement, les pigeons sont parfois mis ensemble, parfois pas. Cela dépend un peu de l'ambiance général au pigeonnier et du déroulement du dernier concours. Kévin insiste sur le fait qu'il est important de varier les méthodes de préparation car les pigeons peuvent vite se lasser. Pour Bourges, les pigeons ont directement été mis au panier, sans se voir une seconde. La lauréate nationale a ainsi été prise sur sa chapelle avec le résultat que l'on connait aujourd'hui.

Début de saison mitigé

S'il a répondu présent lors du premier concours sur lequel on l'attendait réellement, le début de saison de Kévin Saudoyez aura été tout sauf simple. La faute à un retard de préparation: premièrement, les pigeons ont été accouplés plus tard cette année (en février), les pigeons pouvant alors élever un couple de jeunes avant d'être séparés. Ensuite, les volées n'ont repris que courant mars alors que les années précédentes, les pigeons sont déjà bien en condition à cette période. Et enfin, beaucoup de yearlings n'avaient vu le panier qu'à quelques reprises à peine l'année dernière. Ce qui explique pourquoi le début de saison fut un petit peu plus contrasté cette année au niveau des résultats. Cependant, les pigeons avaient déjà montré des signes d'amélioration la semaine dernière sur Vierzon interprovincial et d'après Kévin, ce concours leur a servis de déclic. En tout cas, sur ce premier concours de grand demi-fond de la saison, la préparation semble avoir été idéale pour Bourges I avec le résultat suivant à la clef:

19/05 Vierzon - 9.260 vieux: 14-88-149-196-198-263-282-460-... (14/14)
19/05 Vierzon - 5.462 yearlings: 142-167-168-172-190-320-... (13/53)

- 'Stella' (BE17-1001053)

Cette femelle est issue du troisième tour de l'année dernière et n'a donc pas beaucoup voyagé l'année de sa naissance. En 2018, elle a remporté plusieurs petits prix, la préparation ayant été retardée cette année:

14/04 Noyon  190/1.303 p.
21/04 Pont   330/1.420 p.
28/04 Ecouen 194/1.225 p.
05/05 Toury     62/701 p.
12/05 Toury    192/715 p.
26/05 Bourges 1/19.129 p.

La femelle de Bourges est une femelle issue d'un élevage en commun avec Dany Dusausoit (Beloeil) et qui illustre à merveille l'amitié qui lie les deux hommes. Ceux-ci s'échangent régulièrement des pigeons depuis quelques années et la femelle qui vient de remporter la victoire nationale provient donc de Beloeil. C'est une fille du couple Raoul x Floor, deux super voyageurs pour le compte de la colonie Dusausoit avec chacun un top 10 national au palmarès.

Cliquez ici pour consulter le pedigree de la femelle lauréate de Bourges I.


Dany Dusausoit & Kévin Saudoyez

Nous présentons à la famille Saudoyez nos sincères félicitations pour cette superbe troisième victoire nationale!