Deux victoires provinciales pour la Famille 3D (Ghlin, BE) en 2020

Le tridem hennuyer a ajouté deux victoires provinciales à son palmarès au cours de la saison 2020, prouvant au passage qu'il s'agissait d'une valeur sûre du sport colombophile belge.

La colonie montoise est connue pour sa capacité à taper la tête dans les nationaux au minimum une fois par an et elle a tenu à ce que la saison 2020 ne vienne pas ternir sa réputation. Reinald, Kévin & Marie ont ainsi vécu l'immense honneur d'ajouter deux nouvelles victoires provinciales à leur palmarès, déjà fort d'une victoire nationale et de plusieurs victoires zonales. Cette fois, c'est sur Bourges et La Souterraine qu'ils ont frappé dans respectivement 2.375 & 2.113 pigeons. Cela confirme l'impressionnante progression de la colonie sur la scène nationale après des performances comme 1er national Bourges I (vieux), 2e national Bourges I (yearlings), 2e national Montélimar en 2018 et 1er national zone Vierzon de 6.153 vieux (6e national 20.964 pigeons - 'Timéo') & 1er national zone Argenton de 4.350 vieux (5e national 15.235 pigeons - 'Sephora') en 2019.

Cliquez ici pour voir le pedigree de 'Sephora'

Cliquez ici pour voir le pedigree de 'Timéo'

Cliquez ici pour voir le pedigree du vainqueur de La Souterraine.

Pour le reste, il faut également savoir que le tridem compte déjà une grosse dizaine de classements remportés dans le top 10 national depuis 2015, ce qui fait d'elle l'une des colonies du centre du Hainaut les plus efficaces en la matière. Quand vous connaissez la force de frappe au niveau du management (avec 3-4 personnes impliquées dans les soins quotidiens) à la qualité des pigeons, vous êtes en droit de viser ce genre de performances. Les ghlinois ont toujours affiché leurs objectifs, c'est-à-dire jouer pour la gagne en se rapprochant le plus possible du saint graal: la victoire nationale. Et comme le dit si bien l'adage, l'appétit vient en mangeant... c'est dans cette optique que les concours de grand fond seront de plus en plus abordés dans le futur, premièrement par challenge mais aussi car ils permettent une répartition des prix plus équitable. Dès lors, il ne faudrait pas s'étonner de revoir le tridem monter sur la plus haute marche du podium au cours des années à venir. C'est tout le mal qu'on leur souhaite!