Daniel Aerens (Drongen, BE) concrétise son plus grand rêve en remportant le 1er international Barcelone femelles 2013

Cette victoire internationale remportée dans la catégorie des femelles peut être considérée comme la cerise sur le gâteau, surtout au vu de la performance globale réalisée sur Barcelone 2013, avec e.a. les 6 premiers prix au local, ce qui fait de lui l'amateur le plus performant sur l'édition 2013 de Barcelone, une des plus difficiles de ces dernières années!

Daniel Aerens est une figure bien connue du milieu colombophile puisqu'il est président du local Union & Liberté mais surtout de l'organisation OVV-FVOV, organisateur de plusieurs concours provinciaux et nationaux de grand demi-fond. Bref, une personne d'un certain poids dans le monde du sport colombophile. Il commença à s'intéresser aux pigeons vers l'âge de 10 ans et joua alors en compagnie de son père. Au décès de celui-ci, il se lança dans les affaires et devint administrateur de plusieurs sociétés. Il ne disposait alors pas de suffisamment de temps pour continuer à jouer. Cependant, après s'être installé à son adresse actuelle et après avoir observé une pause colombophile de près de 12 ans, il décida de se relancer (au début des années ’80) avec comme objectif principal les concours de grand et notamment celui de Barcelone.
Entretemps, Daniel est devenu un véritable spécialiste du concours de Barcelone, disons-le même ouvertement, un des meilleurs amateurs de Barcelone de notre pays. Pour arriver à ses fins, il est resté fidéle à sa ligne de conduite: une origine ciblée et performante, un système de soins simple mais efficace et surtout beaucoup de patience. Il lui faut en effet beaucoup de patience afin que ses pigeons arrivent en pleine possession de leurs moyens, lui qui les laisse se développer calmement afin qu'ils arrivent à pleine maturité pour devenir des marathoniens de grande qualité. Pour construire sa colonie, il s'est adressé à 3 des meilleurs amateurs de fond que compte notre pays: Cyriel Martens, Jozef Vandenbroucke et le ‘Mas Palomas’ de Norbert Norman. Afin d'ajouter un peu plus de caractère à ses pigeons, Daniel s'est rendu en 1995 chez la colonie néerlandaise d'Anton & Lucie Vanderwegen de Steenbergen, une colonie considérée comme La Mecque des amateurs de grand fond. Il est revenu de là avec des pigeons de caractère mais aussi avec toute une série de conseils qui lui permettent aujourd'hui d'être à la tête d'une souche de pigeons modernes pour les étapes de grand fond. Ces conseils, il les a évidemment appliqués au sein de sa propre colonie pour devenir l'un des plus grands spécialistes de l'épreuve reine de notre calendrier, Barcelone.
 

Un rêve devenu réalité

Daniel Aerens a jeté son dévolu sur les concours internationaux avec Barcelone en ligne de mire. Jusqu'à il y a quelques semaines, son plus grand rêve était de remporter l'étape de Barcelone. Ceux qui connaissent Daniel oui qui suivent un tant soit peu ses résultats savent que ses pigeons sont taillés dans la pierre, ce sont des voiliers qui n'abandonnent jamais et qui sont fait pour le travail de dur labeur. Analysez un peu le résultat international de l'épreuve, une des éditions les plus difficiles de ces dernières années et vous comprendrez que les pigeons de la colonie Aerens ont été les meilleurs cette année.
L'édition 2013 de Barcelone était faite pour eux. Cette année, les concours fut l'un des plus difficiles mais aussi l'un des plus équitables de ces dernières années. La chaleur était étouffante sur la totalité de la ligne de vol et le vent de nord-est n'a rien arrangé. Avec de telles conditions climatiques, idéales pour les voiliers de Daniel Aerens, ceux-ci s'en sont donnés à coeur joie. Et comment! La domination fut totale avec les 6 premiers prix sur le plan local,  3 pigeons dans le top 100 national, le premier amateur à classer 6 pigeons sur le résultat national (à la 182e place) et, cerise sur le gâteau, le 1er prix International femelles! Pour nous, Daniel Aerens a tout simplement été le meilleur sur le concours de Barcelone 2013, et ce jusque sur le plan international vlak! Voyez plutôt:

Barcelone Local 150 vieux:
1-2-3-4-5-6-9-11-12-15-18-24-31-37-38-39-44-45-47-48 (20/37)
Provincial  1.933 vieux:
2-10-12-22-23-34-62-70-75-95-117-145-183-214-215-218-264-298-
311-334-394-427-437-463 (24/37)
National 10.542 vieux:
4-64-83-118-124-182-280-355-446-558-662-836-989-990… (25/37)
Internat femelles: 1 etc…

C'est donc la 4e victoire (inter)nationale de sa carrière, lui qui avait déjà fait les gros titres des journaux en remportant ceci:

1e Intnat Barcelone femelles 2013
1e Nat Orange 6.751 p. en 2005
1e Intnat St.Vincent 1.666 femelles en 2007
1e Nat Montélimar 616 femelles en 2004
2e Nat Pau 2.180 p. en 2004
4e Nat Barcelone 10.542 p. en 2013
5e Intnat Barcelone 25.382 p. en 2013
4e Nat St.Vincent 6.521 yearlings en 2007
4e Intnat St.Vincent 7.515 yearlings en 2007
5e Intnat Pau 8.116 p. en 2004
5e Intnat Perpignan 3.131 femelles en 2007
5e Nat Pau 1.984 p. en 2009
6e Nat Béziers 6.522 p. en 2001
6e Nat Barcelone 13.021 p. en 2002
6e Nat Barcelone 11.484 p. 2008
6e Intnat Barcelone 6.520 femelles en 2008
8e Nat Mont Ventoux 2004
9e Intnat St.Vincent 1.666 femelles 2007
9e Nat Barcelone 11.484 p. 2008

La femelle qui remporte le premier international de Barcelone a été baptisée par Daniel ‘I have a dream’. Voici son palmarès dans les concours de grand fond:

-I have a dream BE08-4334409

1e Intnat Barcelone femelles 2013
’13 Barcelon
e  Prov   1.933 p. 2
               Nat   10.420 p. 4
               Int   25.382 p. 5
’11 Barcelone  Lok      221 p. 34
’10 Barcelone  Nat   12.641 p. 1395
’11 Perpignan  Nat    5.591 p. 700
’12 Perpignan  Loc      152 p. 46
      femelles Int    3.849 p. 825

Père: BE96-4428080 Aile d'Argent
Comme son nom l'indique, il remporta l'aile d'argent sur Barcelone au Brugse Barcelonaclub. Son père est un direct Vanderwegen, accouplé sur une femelle de sa vieille souche.
Mère: BE02-4400276 Femelle 276
Super voyageuse avec des prix de tête sur Argenton, Limoges et Perpignan. Petite-fille du pigeon de base de Daniel Aerens, le 'Zwarte Pau' BE88-4160348 (croisement vieille souche Cyriel Martens x Norman).

Une chose incroyable caractérise cette superbe prestation: sur les six premiers pigeons de Daniel Aerens constatés sur Barcelone, et qui remportent donc les 6 premiers prix, 5 d'entre eux possèdent le sang du 'Zwarte Pau', le pigeon de base de la colonie. Les voici:

-2e Barcelone BE10-4241218

’13 Barcelone Loc    150 p. 2
              Nat 10.542 p. 64

Provient du 'Mont-Ventoux II' BE99-4116273 (fils du 1er As Pigeon Prov Fond RFCB Flandre Orientale: le 727/90) x femelle 141 BE03-4033141 (une 50% A&L Vanderwegen).

-521 Barcelone BE08-4334521

’13 Barcelone Loc     150 p. 3
              Nat  10.542 p. 83
’11 Barcelone Loc     221 p. 12
              Nat  12.170 p. 605
’10 Barcelone Nat  12.641 p. 1646
’12 Perpignan Nat   6.661 p. 446
    femelles  Int   3.849 p. 108
’11 Perpignan Nat   5.591 p. 237
    femelles  Int   3.861 p. 192

Déjà un sacré palmarès. C'est une fille du 'Frère du Montélimar' BE03-4033311, frère du 1er Nat Montélimar et de la 1ere Intnat St.Vincent femelles (hors d'un fils du Zwarte Pau 106/94 x soeur 1er Barcelone 292/99) x femelle Barcelone BE06-4092807 (petite-fille de l'Aile d'Argent).

-Petite-fille I Narbonne BE07-4228031

’13 Barcelone Loc    150 p. 4
              Nat 10.542 p. 118
’12 Barcelone Nat 11.590 p. 775
’11 Barcelone Loc    221 p. 37
’09 Barcelone Nat 13.503 p. 1646
’12 Perpignan Loc    152 p. 28
    fememlles Int  3.849 p. 592
’11 Perpignan Nat  5.591 p. 865

Une dame de fer qui a déjà participé 4 x à Barcelone et 2x à Perpignan. cces afwerkte. Elle provient d'un fils du 'Narbonne 311/00' x 'femelle 412' Be01-4390412 (fille du 595/95 Vanderwegen x Fille Zwarte Pau 307/99).

-5e Barcelone BE10-4241128

’13 Barcelone Loc    150 p. 5
              Nat 10.542 p. 124
’13 Perpignan Loc    127 p. 29

Celle-ci s'est non seulement classé sur le très délicat Barcelone de 2013 mais aussi sur le très chaud Perpignan d'il y a deux semaines. C'est une fille du 'Mont Ventoux' BE99-4116308 (fils du Zwarte Pau) x femelle 720 BE04-4202720 (croisement vieille sorte + Fille Euro 478/02 van A&L Vanderwegen).

-Le ‘245’ BE05-4389245

’11 Barcelone Loc    221 p. 3
              Nat 12.170 p. 90
’13 Barcelone Loc    150 p. 6
              Nat 10.542 p. 182
’12 Barcelone Loc    257 p. 76
’10 Perpignan Nat  6.257 p. 273

Auparavant, il remporta son prix sur des concours comme Angoulême, 3 x Orange, Irun, 2 x Narbonne, Marseille… un pigeon en fer! Elle provient du même couple que la petite-fille du Narbonne 031/07 qui se classe 4e local et 118e National Barcelone en 2013!

Au total, Daniel Aerens classe 25 de ses 37 engagés sur le plan national, avec 9 pigeons de ses 10 premiers marqués. Sur la feuille d'enlogement, on retrouvait d'abord 9 femelles suivies par 6 mâles. Les femelles ont toutes été engagées sur un petit jeune âgé de 1 à 3 jours, d'après l'expérience de Daniel, la meilleure position pour jouer une femelle sur Barcelone. Comme concours préparatoires, elles avaient volés Châteauroux (1 juin), ensuite accouplement, avant de voler 1 x Angerville sur des oeufs. Les mâles, joués au veuvage, ont quant à eux participé à Châteauroux et à Montluçon.

Keep it simple

Daniel (74) a mis au point un système de jeu qui lui convient bien et qui lui apporte bon nombre de satisfaction même quand ça marche un peu moins bien. Il est parfait pour les amateurs qui souhaitent briller dans le grand fond, avec Barcelone comme objectif principal comme c'est le cas à Drongen depuis plusieurs années. Respecter le système à la lettre est bien plus important que le système en lui-même, expliqua Daniel. En y regardant de plus près, le système de Daniel Aerens peut être considéré comme relativement simple. Quelles en sont les grandes lignes ?

L'année de leur naissance, les pigeonneaux sont à peine entraînés (le 1er tour ne va pas plus loin qu'Arras), la plupart d'entre eux étant laissée au calme afin qu'ils se développent à fond. Les premiers entraînements, et donc les premiers enlogements, n'ont lieu que lors de leur année yearling. Les sexes ne sont pas séparés mais les couples ne reçoivent pas de casier pour autant. Tout ce beau monde est constamment lâché à la maison durant toute l'année et, d'après Daniel, les pertes sont moindres que chez les amateurs qui entraînent bien leurs jeunes. Il nous a alors posé la question suivante: ''Si vous élevez 100 pigeonneaux et que vous les jouez sur l'ensemble du calendrier national, combien vous restera-t-il de yearling? Je connais la réponse: vous aurez encore évidemment des yearlings sous la main mais plus tant que ça.'' Une fois atteint l'âge yearling, les pigeons, mâles comme femelles, sont enlogés sur différentes étapes comme Argenton, Brive (auparavant Limoges) et éventuellement Narbonne. Aucun pigeon n'est constaté avant le concours de Châteauroux, les pigeons partent donc pour le port. Le seul inconvénient est peut être le manque de routine, raison pour laquelle on n'est pas en droit d'attendre des prix de tête de leur part. Mais cela n'est pas très grave puisque la carrière d'un pigeon de grand fond ne débute réellement qu'à l'âge de 3 ans. Ce n'est donc qu'à l'âge de deux ans que les pigeons sont joués au veuvage et donc incorporés dans l'équipe des veufs. C'est ainsi qu'il construit calmement son équipe de vieux qui disposent alors de toute leur force et de toute leur explosivité au moment où ils en auront besoin: lorsqu'ils participeront à des étapes de grand fond.

Après Perpignan, les veufs ne sont pas accouplés. Ils muent mieux s'ils ne font pas de nid, d'après Daniel. Une fois que la plus grosse partie de la mue est terminée, vers la fin octobre, les veufs (une quarantaine) sont remis en ménage. Les mâles yearlings sont eux aussi accouplés de sorte à ce qu'on puisse les adduire à leur nouveau colombier plus facilement. Les couples couvent alors deux fois sur des oeufs de craies et sont séparés vers la fin décembre. Ils sont alors remis en ménage vers le 15 mars pour la préparation de la nouvelle saison. Ils peuvent alors élever un couple de jeunes et peuvent même pondre une deuxième fois, sans toutefois élever. C'est alors que les premiers entraînements ont lieu. Les mâles joués au veuvage ne voient jamais leur femelle avant l'enlogement. Daniël a décidé de pratiquer de la sorte suite à sa visite chez Vanderwegen. Daniël pense que les pigeons sont en forme durant six semaines environ, ce qui correspond parfaitement au calendrier international qui se déroule de fin juin jusqu'à début août. Les pigeons reçoivent les deux mêmes mélanges durant toute l'année: de l'élevage et du dépuratif. Le pourcentage de l'un et de l'autre varie en fonction de la période à laquelle on se trouve, et donc des besoins des pigeons.

Durant la saison, les vieux sont traités toutes les 3 à 4 semaines contre la trichomoniase, surtout les pigeons qui restent durant 3 à 4 jours dans les paniers. Au retour, ils reçoivent des électrolytes dans l'eau de boisson et, avant l'enlogement, un jour de vitamines. Voilà pour le suivi médical. Jamais de cure contre la coccidiose ni contre les maladies de la tête. Par contre, les pigeonneaux, les yearlings et les reproducteurs ne reçoivent rien de tout ça, pas même contre la tricho. Les reproducteurs sont accouplés en février et élèvent jusqu'en août. La plupart des reproducteurs sont eux-mêmes de pigeons de grand fond confirmés.

C'est avec cette méthode que Daniel Aerens a réussi à devenir l'un des meilleurs joueurs de Barcelone de notre pays et à remporter le 1er prix International de Barcelone femelles, le couronnement de tout son travail! Totalement mérité! Nos félicitations!


La contremarque sur l'aile de la lauréate internationale de Barcelone catégorie femelle