Communiqué vétérinaires IVPA Belgique à propos de la grippe aviaire et les pigeons

Suite à plusieurs messages erronés sur les réseaux sociaux concernant le rôle du pigeon dans la propagation du virus de la grippe aviaire, la RFCB nous a demandé de fournir plus de clarté à cet égard.

Tout d’abord, il est important pour les amateurs de savoir que la grippe aviaire et la maladie de Newcastle sont des virus complètement différents.

La maladie de Newcastle est causée par un paramyxovirus face auquel nos pigeons sont obligés d’être vaccinés pour pouvoir participer aux compétitions. La maladie de Newcastle est parfois appelée pseudo peste aviaire, ce qui provoque souvent une confusion au niveau des noms. La vaccination est nécessaire car le pigeon est sensible aux paramyxovirus.

La grippe aviaire est causée par un virus complètement différent, à savoir un virus de la grippe (comme la vraie grippe chez l’homme). De nombreuses études scientifiques récentes provenant de la Belgique et de l’étranger soulignent le fait que le pigeon n'est pas un hôte sensible à la grippe aviaire. Ce point est approuvé par de nombreux virologues éminents spécialistes de la grippe aviaire dans le monde. Par conséquent, le rôle qu’occuperaient les pigeons dans la grippe aviaire est à considérer comme nul. Un pigeon ne peut pas transmettre le virus de la grippe aviaire aux poules, oies, cygnes ou autres volailles. Le pigeon est naturellement insensible aux virus de la grippe. En conditions expérimentales, une infection a pu être causée, ce qui par ailleurs est tout à fait exceptionnel, mais elle n’a pas pu être transmise aux poules ou autres volailles qui se trouvaient à proximité de ces pigeons.

Les cas positifs actuels de grippe aviaire dans notre pays sont principalement causés par des oiseaux sauvages qui sont en migration annuelle durant cette période. Ils transportent le virus depuis leur pays d’origine. Mais comme expliqué précédemment, et en se basant sur des données scientifiques, les pigeons voyageurs ne contribueront pas à propager ce virus.

Le virus de la grippe aviaire, actuellement en circulation, est inoffensif pour l’homme. Toute personne en contact, direct ou indirect, avec des pigeons ne court aucun danger.

IVPA (International Veterinary of Pigeons Association) Belgique

ehaald, en gebaseerd op wetenschappelijke bewijzen, zullen de reisduiven niet meehelpen aan de verspreiding hiervan. Het huidig circulerende vogelgriepvirus is ongevaarlijk voor de mens en alle mensen die in contact komen met duiven, zowel rechtstreeks als onrechtstreeks lopen geen enkel gevaar.

IVPA (International Veterinary of Pigeons Association) Belgium