Camiel Verdonck (Nazareth, BE) vainqueur international de Perpignan contre 16.921 vieux pigeons!

Avec 5 pigeons de 8 engagés dans l'appareil dès le premier jour de vol (dont ses 2 premiers marqués) et la victoire internationale à la clef, Camiel Verdonck vient de réaliser une prestation qui restera à jamais inscrite en lettre d'or dans le livre de sa carrière colombophile!

La fête était totale au Fondclub d'Eeklo (probablement le local le plus important de notre pays) vendredi en soirée où les trois premiers prix internationaux étaient remportés… D'après le secrétaire de l'Entente Belge, Yvan Eeckhout, cela n'était jamais arrivé auparavant, encore moins sur un tel concours. En effet, avec Camiel Verdonck sur la plus haute marche du podium, August Mouton d'Ursel à la 2e place et Olga Dhave-Van den Abeele d'Adegem à la troisième place (avec une femelle qui remportera probablement la victoire internationale chez les femelles), le podium international n'est uniquement constitué d'amateurs enlogeant au local d'Eeklo !

Victoire de Camiel Verdonck

C'est vendredi dernier sur le coup de 6h55 que débuta la journée des pigeons participant à la dernière classique internationale de la saison 2012. Les conditions étaient idéales au départ. Il y aura bien eu quelques pluies sur les derniers kilomètres du parcours mais cela n'aura pas été un obstacle et le concours a finalement connu un déroulement normal. Le vainqueur international réside à Nazareth (entre Deinze et Gand) chez Camiel Verdonck. Camiel a constaté son vainqueur à 18h 55’ 33” pour une distance de 908,645 Km, bon pour la plus grande vitesse avec 1264,04 m/min. Environ 1h10 plus tard, Camiel constata encore 3 pigeons en une dizaine de minutes, plus précisément à 20h 05’ 59”, 20h 10’ 20” (1er marqué), 20h 15’ 02” et enfin à 21h 15’ 02” (2e marqué), c'est-à-dire 5 de ses 8 engagés dés le premier jour de vol! Un fameux résultat dont il se souviendra encore longtemps! Au local d'Eeklo, le résultat est le suivant:

Perpignan local 173 vieux:
1-12-13-15-28 (5/8)

Prov  1.150 vieux: 1-23-28-30… etc (‘top-50’ provisoire)
Nat  6.724 vieux: 1…
Intnat 16.921 vieux: 1…

C'est une preuve supplémentaire que Camiel est un petit amateur, capable de rivaliser avec les ténors de notre sport alors qu'il ne possède que très peu de pigeons... Finalement, ce sera toujours la ‘classe’ des pigeons et leur ‘condition’ du moment qui auront le dernier mot. Et c'est ce qui rend notre sport si passionnant.

Petit mais costaud

Car avec 6 couples de reproducteurs, 25 voyageurs (10 vieux et 15 yearlings) et une trentaine de pigeonneaux dans ses installations, Camiel Verdonck ne peut pas vraiment être considéré comme un gros amateur… mais cela ne l'empêche pas de posséder de bons pigeons comme tout le monde! Sa colonie, il l'a construite avec des pigeons provenant des meilleures colonies de son coin, c'est-à-dire des feu Robert Buysse- Ertvelde, Danny Colpaert- Kruishoutem, John Meurysse- Oeselgem, Walter De Ruyck- Nazareth, Eddy & Maarten Leutenez- Kruishoutem… 'Si j'ai oublié quelqu'un, je présente tout de suite mes excuses' précisa Camiel, toujours sous le coup de l'émotion. Normalement, il ne joue jamais plus d'une douzaine de voyageurs. Cependant, l'écolage des pigeonneaux fut relativement délicat l'année dernière et, après avoir pris part à deux Ablis désastreux, ils n'ont plus été joués. C'est la raison pour laquelle un pigeonnier habituellement réservé aux pigeonneaux fut finalement occupé par des yearlings… ce qui fait que moins de jeunes ont été élevés cette année, forcément par manque de place! Précisons également que les voyageurs n'ont pas élevés de jeunes avant la saison alors que c'était toujours le cas auparavant. Généralement, les pigeonneaux participent à des Angerville et à des Orléans et ils sont joués sur position sur les concours nationaux. Mais pour les raisons citées plus haut, ce ne sera pas le cas cette année. Camiel ne dispose en effet de pas assez de jeunes et ils sont d'après lui trop loin dans la mue pour être joués correctement. 

Les vieux débutent leur saison lorsque les concours de demi-fond débutent. Lors du premier Angerville, les pigeons partent toujours pour le port car ce premier concours est toujours un entraînement pour les pigeons de Camiel. L'accent est mis sur les concours nationaux de fond et de grand fond et les vieux participent généralement à 4 concours nationaux par saison. L'année dernière, la majorité des yearlings ont volé Libourne & Narbonne mais cette année, ce fut Libourne & Tulle. Avant le départ, les veufs ne voient jamais leur femelle et quittent leur pigeonnier comme tel. Camiel fait par contre une exception pour un pigeon un peu plus timide car il sait que cela peut avoir une influence sur ses prestations. Au retour, les couples peuvent rester ensemble durant 2 à 3 heures. Au fur et à mesure que la saison avance, ce laps de temps est allongé.

Question nourriture, Camiel fait aussi simple que possible. Il utilise en fait deux différents mélanges sport (de deux firmes différentes) mélangés ensemble. Les pigeons reçoivent durant toute l'année. Les veufs sont nourris individuellement et reçoivent une cuillère à soupe de ce mélange. Pour les trois derniers repas, les pigeons reçoivent une double ration afin de les avoir aussi ronds que possible! En complément, ils reçoivent également du ‘nutri power’ (Natural). Au retour, les pigeons boivent de l'eau claire et les électrolytes ne sont utilisés que le lendemain. Les pigeonneaux ont toujours du mélange mue au menu. C'est facile de les nourrir car ce mélange contient de l'orge et lorsqu'il en reste, cela veut dire qu'ils ont assez mangé, expliqua Camiel… Bien pensé! Lorsqu'il remarque quelque chose d'anormal, il suit les conseils de son vétérinaire (le Dr. Norbert Ally).

Le vainqueur international

C'est un magnifique mâle bleu de gabarit moyen qui a remporté la victoire. Il possède un regard fort haut, preuve de son fort caractère, et son oeil gris-rouge témoigne d'une vitalité exceptionnelle. L'année dernière, comme yearling, il participa à 4 concours nationaux jusqu'à Narbonne, alors que cette année, il vola la tête sur Limoges, Cahors et maintenant la consécration sur Perpignan. Regardez un peu son palmarès:

-Le ‘1° Internat. Perpignan’ BE10-4007974

’12 Perpignan   Nat  6.724 p. 1
              I.Nat 16.921 p. 1
’12 Cahors      Nat  8.348 p. 552
’12 Limoges     Nat 13.781 p. 991
’11 Narbonne    Nat  7.027 p. 271
              I.Nat  9.966 p. 368
’11 Argenton    Nat 19.782 p. 1961
’11 La Chatre        5.481 p. 1199
’11 Chateauroux Nat 25.263 p. 1499
’11 Clermont    Lok     81 p. 15
’10 Argenton    Lok    436 p. 110
’10 Clermont    Lok    350 p. 105

Père: ‘Blauw Leutenez’ BE08-4072000… direct de chez Eddy & Maarten Leutenez, hors du ‘Elrio 89/06’ (un direct Marc Decock) x ‘Frauke 267/06’ (petite-fille du ‘Wittenbuik’ Gaby Vandenabeele).
Mère: ‘Bleue 310’ BE09-4331310… un croisement Walter De Ruyck x Daniel Colpaert.

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Jusqu'à présent, la plus grande victoire de Camiel avait été remportée sur un Orléans Derby. Ces dernières saisons, il a remporté plusieurs accessits sur le plan provincial et même national… mais Perpignan restera à jamais la plus belle victoire de sa carrière colombophile puisque c'est une des classiques les plus réputées du sport colombophile international! Profites de ta victoire… félicitations Camiel!