Buscar

Mont-Ventoux 2004

Résultat Mont-Ventoux 2004


Inscription 2004
  • Lâcher : 21 juillet 2004
  • Inscription 500 € par pigeon (max. 2 ) 204 pigeons peuvent participer à la compétition.
  • Nr. Compte : 735-0044428-87 (KBC) avec mention précise : Nom + Mont-Ventoux 2004
  • Lâcher par distance. C-à-d. que la distance la plus longue est lâchée en premier et la plus courte en dernier.
  • Enlogement lundi 19 juillet 2004 de 9 à 10h. en matinée dans les bureaux d’enlogement de La Colombe Joyeuse.

Bureaux d’enlogement de "La Colombe Joyeuse".
De vrienden der verre drachten Beersel 02/331.05.61
Local Unique Ronse 055/21.38.00
Avenir Fleurus : 071/81.15.94
La Liberté Jupille 04/362.94.37
Groupement centre Libramont : 061/22.33.40
Royal St. Pierre Dinant : 082/22.67.27

1º Prijs: € 25.000
2º Prijs: € 10.000
3º Prijs: € 5.000
4º Prijs: € 2.000
5º Prijs: € 1.250
A partir du 6º prix jusque y compris le 51º prix : € 700
Total des prix payés : € 75.450
Si le concours n’est pas complet, les prix en argent sont adaptés selon un pourcentage.


Conférence de presse de la “Colombe Joyeuse”

 

C’est le 14 avril dernier que la “Colombe Joyeuse” avait convié la presse dans l’enceinte du Stade Constant Vanden Stock. Le président, Danny Van Bael, et son Trésorier, Georges De Paduwa, nous ont mis de la sorte au courant des dernières informations concernant leur(s) organisation(s) et le moins que l’on puisse écrire est que cela bouge au niveau de l’un des sommets de la saison de grand fond, le concours à portée de Pau.

Deux grands changements pour Pau!
Quelques aménagements étaient dans l’air depuis un certain temps avec l’organisation du Pau international et les modifications apportées en ce début 2004 devraient, c’est certain, accroître l’engouement pour cette étape considérée par beaucoup comme l’épreuve de vérité et ce au regard de l’égalité existant au départ avec l’impossibilité de faire participer plus de 5 pigeons par amateur.
Cette règle subsistera évidemment pour l’avenir mais les aménagements opérés seront certainement appréciés à leur juste valeur.
C’est ainsi que le “quota” par pays sera annihilé et que, par exemple, les Pays-Bas ne seront plus contraints de ne tolérer qu’un maximum de trois pigeons par amateur et ce en vue de faire participer le plus grand nombre. En clair, chaque pays sera libre d’apporter le nombre de voiliers qu’il veut, la seule restriction restant le nombre de cinq pigeons limité à chaque participant.
Autre modification, liée à la précédente, l’épreuve de Pau fera son entrée dans le calendrier du championnat national de grand fond dès 2004.
Les amateurs qui avaient acheté leurs bons en 2003 et qui n’ont pas pu participer à cause de l’annulation du concours pourront, bien évidemment, prendre part à l’épreuve sans payer l’inscription correspondant au nombre de bons en leur possession.
Un autre changement intervient à propos de ces bons et il ne sera désormais plus nécessaire de les acheter en prévision de la participation qui se fera comme pour chaque concours avec le paiement (14 euros) lors de l’enlogement.
D’après les premières estimations, ce sont plus de 4.000 pigeons hollandais qui sont d’ores et déjà attendus sur la ligne de départ!

Autre changement et il est de taille, puisqu’il concerne le transport
Georges De Paduwa a, en personne, assisté aux tractations avec la SNCF en vue d’une collaboration. Il est ressorti absolument médusé de ces réunions et du manque total d’informations fournies par les interlocuteurs du Rail! Ces derniers proposaient des conditions “absolument invraisemblables et ne connaissaient rien au projet, ne pouvant donner aucun renseignement pratique comme les points d’eau ou l’alimentation électrique”. Pour Georges, la solution du rail “n’est qu’un emplâtre sur une jambe de bois et ce n’est pas construire l’avenir que de travailler avec eux, ils renonceront très vite à transporter les pigeons voyageurs”.

La RFCB ayant obtenu que “la route” puisse véhiculer les pigeons partout en France, sans limitation de kilomètres, c’est vers la firme Verduyckt que s’est tournée la “Colombe Joyeuse” et qu'elle pourra de la sorte bénéficier des services des “Cabines-Express”. Un lieu d’enlogement supplémentaire sera organisé à Gand mais les critères de mise en paniers demeurent comme par le passé avec enlogement le mardi.
Les pigeons recevront deux bagues à la même patte et seront au nombre de 18 par panier. La contremarque ne sera plus employée et une liste sera accrochée à chaque panier avec les numéros de bagues des 18 pigeons le composant. Le départ vers Pau aura lieu le mercredi de façon telle à arriver sur place, à Pau, 24 heures avant le lâcher. Les pigeons auront de la sorte la possibilité de prendre leurs repères géographiques et magnétiques, bénéficieront d’un repos nécessaire. Ce sera aussi encore l’occasion de vérifier le contenu de chaque panier en vue d’assurer à l’épreuve un maximum de garanties quant à son déroulement correct. Les arrivées devront être annoncées dans les locaux respectifs.

Le Mont Ventoux
Comme les deux années précédentes, un concours “contre la montre” sera organisé à partir du Mont Ventoux. Si, la première année, l’épreuve avait réuni les 204 participants en un temps record, l’édition de l’an dernier n’avait pu réunir l’entièreté du contingent espéré. Les problèmes liés à la peste aviaire avaient été invoqués mais il semble bien que l’épreuve ne mobilise plus les amateurs comme aux débuts. En effet, 71 inscriptions sont recensées à ce jour et les organisateurs en sont à se demander ce qu’ils doivent faire afin de donner au concours l’attrait dont ils voulaient le doter au départ.
Faut-il qu’ils rendent le concours international? Faut-il diminuer le coût de la participation alors qu’il faudrait de la sorte revoir également le pactole remporté par le vainqueur?
Ils sont à la croisée des chemins et sont preneurs de toute possibilité raisonnable qui pourrait laisser vivre cette épreuve, “inventée” au départ dans un but de promotion du sport colombophile. Toute solution est la bienvenue et les organisateurs sont preneurs de chaque idée valable.

25 années de jumelage entre le “Pigeon Club Palois” et la “Colombe Joyeuse”
C’est une tradition depuis 25 ans, les colombophiles de la région de Pau donnent un fameux coup de main aux organisateurs pour la préparation au lâcher et les soins aux pigeons. Le comité de la “Colombe Joyeuse” a voulu poser un geste fort afin de fêter cette collaboration et marquer les esprits. La “Colombe Joyeuse” s’est mis en tête que la société Paloise devienne la première société française entièrement équipée à l’électronique.
C’est dans cet objectif que 160 pigeons seront offerts aux 16 meilleurs amateurs palois qui recevront de la sorte chacun 10 pigeons des 50 belges, 50 néerlandais, 30 français et 30 allemands qui ont été réunis. Les meilleurs amateurs belges, hollandais et allemands ont déjà marqué leur accord et il reste à la France de désigner ses donateurs, tout en sachant que le président national s’est porté en tête de liste.

L’équipe de jeunes partira avec le camion transportant les pigeons du concours international de Pau et les 16 amateurs devront s’en occuper de manière telle à ce qu’un maximum de ces oiseaux puisse prendre part à une épreuve sur Bruxelles, le jour du lâcher de Pau en 2006. Les lauréats, ainsi que les pigeons revenant de ce marathon, seront présentés et mis à l’honneur lors des Olympiades à Ostende en 2007. Ils seront ensuite vendus et la moitié de la somme sera remise au propriétaire premier du pigeon (l’amateur l’ayant offert), tandis que l’autre moitié de l’argent sera consacrée à la mise en place du système de constatation à Pau. Ajoutons encore que les “hébergeurs” palois ne connaîtront pas la provenance des pigeons présents chez eux.

Voilà un programme bien sympathique, un nouveau challenge assez incroyable dont nous vous tiendrons au courant.