Buscar

Tempête à Halle: changement drastique au sein de l'équipe dirigeante de la RFCB

Une Assemblée Générale Extraordinaire de la RFCB était organisée hier soir dans les bâtiments de Halle. Lors de l'AG du 22 février, il y avait déjà eu de profonds chamboulements. La réunion promettait donc d'être agitée. Hier soir, nous avons compris pourquoi...

16 mars 2018: date de la mise en place du nouveau comité de gestion national de la RFCB (après les réélections organisées en province de Flandre Occidentale et les manoeuvres à Anvers) et ce pour une durée de 6 ans. Même pas un an plus tard, nous sommes plongés dans le chaos. Lors d'une Assemblée Générale Extraordinaire de la RFCB organisée hier (soit le lundi 11 mars), le conseil d'administration de la RFCB a été profondément bouleversé. Après l'éviction de Boudewijn De Bosscher de son poste de président du comité sportif national lors de l'AGE du 22 février, un nouveau changement radical a eu lieu hier. Frans Hermans a en effet été démis de son poste de président national de la RFCB, tout comme Alfons Bruurs qui a de son côté été démis de son poste de trésorier national. Un tel scénario ne s'est jamais produit au niveau national. Les postes vacants ont directement été occupés par de nouvelles têtes.

Après un jeu de chaise musical, le tableau ressemble à ceci:

  • Pascal Bodengien (Anvers): nouveau président national de la RFCB
  • Denis Sapin (Brabant Wallon): président du comité sportif national et vice-président national wallon
  • Wim Logie (Flandre Occidentale): vice-président national flamand
  • Gert-Jan Van Raemdonck (Flandre Orientale): trésorier national
  • Gino Houbrechts (Limbourg): reste (provisoirement?) à bord en tant que conseiller juridique

L'ex président national Frans Hermans et l'ex président du comité sportif national Boudewijn De Bosscher restent en place en tant que mandataire national mais ne font plus partie du Conseil d'Administration National de la RFCB. C'est pour le moins une situation étrange. Récemment, une collaboration saine semblait compliquée, voir impossible. Et travailler pour le bien de la colombophilie et pour le bien des amateurs, c'est après tout le rôle premier pour lequel les mandataires sont entrés en fonction.

Cette histoire n'est sans doute pas encore terminée. Un an seulement après les élections, il ne reste que peu des personnes ayant été élues et la législature doit encore durer 5 ans... cela alors que nous sommes à deux doigts de démarrer la saison 2019...


Frans Hermans (3e à gauche) occupant son poste de président national de la RFCB durant l'AG du 22 mars.
Une image que nous ne verrons plus.