Troisième assemblée générale statutaire de la RFCB 2012 - Décisions en ligne

La troisième assemblée générale statutaire de la RFCB s'est déroulée à Halle ce 24 octobre 2012. On a majoritairement abordé la question de la modification du calendrier national et international et les conséquences qu'elle implique.

Pour la première fois dans l'histoire de la RFCB, son conseil national de gestion a préparé et mis en place de son propre chef un nouveau calendrier. Auparavant, les organisateurs des concours nationaux s'accordaient décidaient eux-mêmes du calendrier en fonction de leurs souhaits, avant de le soumettre au comité sportif qui devait alors l'accepter à son tour lors de la deuxième assemblée générale de l'année considérée. Cette année, cela a été abordé lors de la troisième assemblée générale et non lors de la deuxième qui s'était déroulée en juin. Cela constitue aussi une nouveauté.
Vous trouverez toutes les informations concernant la deuxième assemblée générale en cliquant ici.

Powerpoint Assemblée Générale Nationale 24.10.2012
 

Pour le calendrier 2013 : cliquez ici
 

Assemblée générale nationale 24.10.2012 - décisions

 

Détermination du prix de la bague 2013

 

Commentaires divers

Point 8
Le point 8 de cette assemblée générale statutaire fut abordé par Mr Willy Nuel afin que tout le monde aie la chance de participer aux débats. Le président national souhaite alors à Mr Nuel la bienvenue.

Ratifications nominations/démissions
a) Démission de Mr P. Santens en tant que mandataire provincial de la province de Flandre Orientale et remplacement par Mr W. Marchant
b) Remplacement de Mr L. Verhaegen par Mr W. Nuel en tant que mandataire national et par Mr P. DE RIJST comme vice-président provincial.
Toutes les nominations et les démissions ont été ratifiées.

Bagues
Le prix des bagues est fixé à 0,80 € pour 2013.
A partir de l'année prochaine, l'objectif sera de diminuer le nombre de bagues commençant avec un numéro différent, c'est-à-dire grouper le plus de région possible dans la même série. Jusqu'à maintenant, chacune des 10 provinces possédait sa propre série. Vu que le prix doit baisser quelque peu, il est logique que les séries soient organisées par EP/EPR.
Par exemple, la série 3.000.000 pour la Flandre Occidentale …etc.  Un stock sera donc constitué pour chaque province. Cela n'implique aucun changement pour les provinces flamandes, ce qui n'est pas le cas des EPR, les provinces réunies en Wallonie. Il y aura donc deux séries constituées.
Jean Delstanche, mandataire de la province du Brabant Wallon, n'était pas très content puisque cela veut dire que les amateurs de sa province (environ 600) iront chercher leurs bagues dans d'autres provinces, ce qui implique que moins de listes seront rentrées dans la province. (cela ne sera pas discuté avant la deuxième assemblée générale prévue en février 2013)

Financier
Ce n'est un secret pour personne, la situation financière de la RFCB n'est pas sujette à des dépenses irrégulières.
L'objectif est en fait de constituer des économies de 200.000€ par an, économies constituées dans le but de faire face aux affaires actuellement suspendues ainsi qu'aux amendes qui menacent de tomber. La durée de ce programme drastique sera fixée à environ 4 ou 5 ans.
Pour cette raison, les bénéfices enregistrés lors des 2 concours nationaux organisés par la RFCB (Châteauroux et Montluçon) ne seront pas redistribués et seront donc utilisés en tant que réserve. Le gain est d'environ 36.000€.
Le prix d'achat unitaire de chaque bague 2013 représente un gain de 0,15€ par rapport à son prix de vente fixé quant à lui à 0,80€. Ce gain sera également placé en réserve. Le contrat établi pour l'achat de ces bagues porte sur une durée d'un an.
Par ailleurs, le président national trouve qu'il serait irresponsable de vendre l'une des deux propriétés de la RFCB, à savoir le bâtiment situé rue de Livourne à Bruxelles ou celui de Halle, afin de payer les dettes. C'est pourquoi le conseil de gérance national souhaite réaliser quelques petites économies.

Intermezzo
Le fil de la réunion fut plus ou moins bouleversé par un imprévu lorsque Mr Goffart, mandataire de la province de Namur, réclamait des explications quant au fait que Mr Etienne Meirlaen ait pu récupérer un pigeon qu'il avait enlogé en recevant la bénédiction des organisateurs. 
Mr De Rijst (Flandre Orientale) est alors intervenu et déclara qu'il avait entendu les rumeurs les plus folles à propos de cette histoire... comme par exemple le fait que le panier ait été vidé afin de récupérer plus facilement le pigeon !! Selon Mr De Rijst, la seule solution pour éclaircir cette histoire serait de réclamer un rapport rédigé par les témoins de la libération, rapport laissé à l'appréciation du comité sportif de la province concernée, ce que Mr Van Bockstaele a accepté.
Pierre De Rijst a souhaité savoir si cela pouvait être rendu obligatoire pour le futur. Le président national n'a pas réellement accepté mais il a demandé aux mandataires provinciaux de réfléchir à cette question pour la prochaine AG prévue en février 2013.
Monsieur Jean-Lois Loix (Limbourg) a alors expliqué que l'article 46 du règlement sportif était clair à ce sujet:
“Après la remise des pigeons au convoyeur, la société, qui a respecté toutes ses obligations réglementaires, est dégagée de toute responsabilité pour autant qu’elle ait reçu la décharge du convoyeur”.
Mr Charlier a alors demandé de continuer à suivre l'ordre du jour.

Monsieur Delstanche conteste
Mr Jean Delstanche (Brabant Wallon) a demandé à deux reprises l'organisation d'un vote afin d'adopter dans son entièreté le programme de 2012 pour la saison 2013. Les deux présidents, celui du national et celui du comité sportif, n'ont pas donné suite à sa demande. Ils estiment en effet que les membres provinciaux du comité sportif ont eu suffisamment de temps pour discuter du calendrier au cours de leurs deux réunions. Les organisateurs ont également été consultés. Aucun vote n'est possible.


Mr Delstanche Jean - Brabant Wallon

Calendrier 2013

Cliquez ici pour consulter le calendrier 2013

Monsieur Van Bockstaele s'est plaint du fait que les dirigeants provinciaux ne relayaient pas suffisamment l'information à leurs collègues.

Marseille
Le remplacement de Marseille par Béziers ou Carcassonne et la suppression du concours d'Orange ont été mal perçus en Wallonie mais aussi à l'est de la région flamande, tout comme dans les pays voisins participant. Les contacts nécessaires seront pris avec les pays voisins.
Après délibération en compagnie du ministère du bien-être animal, il a décidé de maintenir le concours de Marseille mais seulement pour les pigeons de 2 ans et plus. Les yearlings ne pourront être acceptés par les organisateurs.
Mr Schreel, président du comité sportif, a envisagé la possibilité d'une victoire internationale remportée par un yearling venant d'un autre pays, ……… alors que les belges ne peuvent pas en enloger.
Pierre De Rijst craignait quant à lui que certains pays ne participent pas si on les empêchait d'enloger des yearlings en même temps que des vieux.

Grand demi-fond
Les concours de grand demi-fond seront désormais protégés, il n'y a plus de distance minimum imposée par rapport à un autre concours organisé le jour même (auparavant, on respectait le principe de minimum 150 km de différence). Les provinces seront organisées autrement. L'objectif est d'arriver à restaurer les participations d'antan où des dizaines de milliers de pigeons étaient par exemple engagés sur Bourges, il y a déjà bien trop longtemps. De plus, lors du weekend du Bourges des prisonniers, aucun concours de petit demi-fond ne pourra être organisé.
Le principe est de ne tolérer qu'un concours de 'petite vitesse', par exemple Mouscron, Quiévrain … et un autre de grande vitesse, par exemple Clermont, Laon… plus un concours de grand demi-fond.
Par contre, on pourra organiser des concours provinciaux lors des weekends où aucun concours national de grand demi-fond n'aura lieu. Ce sera par exemple le cas lors du weekend du 13 et du 20 juillet.
Lors des nouveaux concours de grand demi-fond, la RFCB acceptera l'organisation de 2 autres doublages. Les organisateurs peuvent soumettre leurs demandes concernant les concours de grand demi-fond restant.
Monsieur Jean-Louis Loix et les amateurs de la province du Limbourg ne sont pas totalement satisfaits du nouveau système des concours nationaux car ils craignent que les provinces centrales ne s'octroient la plus grande part du gâteau. Mr Loix a alors proposé de lâcher par zones tel qu'on le fait aux Pays-Bas. Sa proposition n'a pas eu beaucoup de succès auprès de ses collègues. Mr Loix que de nombreux amateurs jettent l'éponge. Le président national a quant à lui déclaré que les doublages provinciaux et zonaux avaient été adoptés dans le but de permettre à tout le monde de se défendre.

Lâchers internationaux programmés le vendredi
Wim Kempeneers a abordé le fait que beaucoup d'amateurs étaient encore actifs sur le plan professionnel. Il n'est pas toujours possible pour eux de se libérer le vendredi soir. Cette mesure a été prise sous la pression des pays voisins qui ont l'habitude de lâcher le vendredi et cela était bien plus facile d'un point de vue organisationnel même si tout le monde n'est pas d'accord avec cette décision.

Vers un jeu à 6 zones
En 2013, on mettra sur pied 6 zones pour les concours de grand demi-fond.
Elles seront probablement appelées A1, A2, B1, …etc…
Monsieur De Backer (Flandre Orientale) ne comprend pas vraiment la cohérence de cette décision: pourquoi créer des zones pour supprimer des concours provinciaux? En Flandre Orientale, cela ne rend pas service à la promotion.
Les décisions concernant les zones seront prises lors de l'AG de février 2013.
Monsieur Schreel ajoute que le calendrier a été établi pour la saison 2013 et sera évalué en septembre 2013.

Samedi ou dimanche
La directive adoptée par le conseil de gérance est d'encourager autant que possible le jeu pour le samedi mais c'est au comité provincial que revient la décision. Cinq ententes au minimum doivent être regroupées pour un lâcher commun. Le temps où un ou deux paniers étaient lâchés en 10 minutes est révolu.
Pour 2013, la province de Flandre Occidentale jouera le samedi jusqu'en mai puis le dimanche pour les mois de juin, juillet et août pour des raisons d'organisation. On repassera au samedi pour le mois de septembre..

Championnats nationaux 2013
Les résultats acceptés pour participer aux championnats nationaux ne pourront provenir que des 4 doublages autorisés, c'est-à-dire le National, le Zonal, le Provincial et local. Les autres doublages ne seront pas pris en compte. Idem pour les résultats comprenant des yearlings parmi les vieux.
Les pigeons portant plusieurs bagues électroniques ne seront plus acceptés et ce pour tous les concours.
On en saura plus concernant les championnats 2013 lors de l'AG de février 2013.

Les coûts
Actuellement, les organisateurs reversent 0.15€ par pigeon aux sociétés mais si les coûts du transport devaient augmenter en compagnie d'autres frais, cela ne sera plus possible. Il a été convenu de geler les coûts pour les saisons 2013, 2014 et 2015.

Lieux de lâcher
Toury: le lieu de lâcher sera fermé en août et son accès sera obstrué par des barrières. On a parfois lâché à d'autres endroits à Toury même mais les coordonnées n'ont jamais été ajustées. L'alternative, c'est Angerville. Les sanitaires sur ce lieu de lâcher sont corrects, ce qu'on ne peut pas dire de tout ceux des autres lieux de lâcher.
Soissons n'est pas un lieu de lâcher idéal car le terrain est fort sinueux. Les sanitaires laissent également à désirer, ce qui n'est pas le cas de Laon. Pithiviers est également un bel endroit.

Pommeroeul
Le dossier de Pommeroeul est clôturé. L'acte authentique a été signé le 17 octobre 2012 avec la remise d'un chèque de 50.000€ et la garantie que rien ne peut nous être reproché. Une station-service internationale sera bientôt construite. Le nouveau propriétaire nous donne la possibilité d'utiliser éventuellement le site tant que les travaux n'ont pas débuté.

Quiévrain
Ce lieu de lâcher a parfois causé des problèmes. On a du placer des barrières et employer un vigile en plus d'installer des clôtures industrielles afin de dissuader les gitans d'y pénétrer.

Bagues en caoutchouc
La RFCB a signé un contrat pour une commande globale de bagues en caoutchouc qui seront livrées aux sociétés qui le désirent. Les stocks peuvent être utilisés. La police est plus grande et le prix d'achat est de 55€ pour 1000 unités, 110€ pour le double. (ancien prix: 64 à 65€ pour le même produit).

Mutations
Elles ne seront plus obligatoires mais recommandées. Actuellement, l'encodage des mutations nécessite l'emploi d'une personne à temps plein. En revanche, elles représentent un revenu d'environ 20.000€ par an (0,50€ par pigeon), ce qui dépasse le coût que représente l'emploi de cette personne. On tient à mettre en garde les amateurs contre les dégâts potentiels lorsqu'un de leurs pigeons cause un accident.
On retrouve beaucoup de serres dans la région de Mark De Backer. Si un pigeon heurte une vitre et la brise, on retrouvera la pauvre bête à côté du bris de vitre et on aura tôt fait de trouver un responsable….
Ce dossier sera abordé juridiquement lors de la prochaine AG prévue en février 2013

Devoirs:
-Le président national a donné des devoir aux provinces, devoirs qu'elles devront évidemment préparer :
-Réadapter l'article 46 du règlement sportif afin d'éviter de nouveau cas “Meirlaen”.
-Envisager la possibilité de vendre des bagues et recevoir des listes dans d'autres provinces.
-Critères des championnats nationaux 2013 – 6 zones.
-Augmenter les sanctions.
-Mutations des pigeons.