Christian Harchies (Warchin, BE) remporte le 1er provincial Guéret face à 980 pigeonneaux!

Avec déjà deux victoires nationales au compteur, la colonie de Warchin réalise chaque année une performance de haut vol dans les concours nationaux. Cette année, une énième victoire provinciale est venue s'ajouter au très riche palmarès de la colonie.


La famille Harchies après la victoire nationale de Bourges en 2010.

Dans la région de Tournai, la colonie de Christian Harchies fait figure de valeur sûre depuis de nombreuses années. Il faut dire que depuis ses débuts en colombophilie, il a déjà eu l'occasion de remporter deux victoires nationales (Montauban en 1996 et Bourges I en 2010) tout en 'échouant' également à plusieurs reprises sur le podium national. La victoire provinciale remportée sur Guéret est donc loin d'être une surprise. Christian, qui joue avec l'aide de son père Michel, avait engagé 12 jeunes sur ce concours qui fut l'énième étape catastrophique du calendrier national de la saison 2014. Il a constaté sa première marquée à 17h38''04 pour une distance de 508 kilomètres, soit une vitesse moyenne de 1.187 m/m. Au résultat EPR Hainaut-Brabant Wallon, il devance la femelle de Roger & David Pierre (1.185 m/m) tandis qu'Yves Vandewalle complète le podium (1.170 m/m). Par la suite, Christian constatera encore à 18h47, 08h11, 11h20 & 11h30 (5/12). Une preuve supplémentaire du déroulement catastrophique de ce concours...
Sur le plan national, il se classe 5e national de 16.604 pigeons. Soit un nouveau top 10 national !

Cliquez ici pour consulter le pedigree de la lauréate provinciale.

Un couple d'or à la base

Christian doit une bonne partie de ses résultats à son couple d'or formé par deux pigeons de 2004. Tous les pointeurs nationaux qu'il a élevé au cours de ces dernières années descendent tous, sans exception, de ce fameux couple. La femelle de Guéret ne déroge pas à la règle puisqu'il s'agit d'une petite-fille. Le mâle du couple d'or est un descendant de la vieille souche Harchies, avec notamment les Deleus qui firent florès à Warchin dans le courant des années '90. La femelle du couple d'or, la '409/04', provient quant à elle de chez Bernard Henry, grand ami de Sébastien Casaert. Celle-ci n'est autre qu'une petite-fille de 'Gladys', elle-même mère de 'Stan', 2e semi-national Châteauroux face à 11.526 pigeons avant de devenir le pigeon de base N°1 de la colonie Casaert-Sénéchal. Entre 2006 & 2013, pas moins de 10 top 10 nationaux ou semi-nationaux ont été remportés par des descendants de 'Stan'. La '409/04' prouve donc à son tour qu'il s'agit d'une famille de qualité supérieure, capable de se distinguer à merveille sur les épreuves nationales de grand demi-fond!

Les résultats qui ont fait la réputation de ce couple ont été remportés par leurs jeunes. Citons par exemple:

- 'Messi': 2e national Bourges 22.476 p. '10
- 'Codak': 3x top 80 national 
- '511/09': 2x top 20 national
- '558/09': 3x top 70 national
- ....

Mais visiblement, les générations suivantes sont bien à même de réaliser de pareils exploits.

Une affaire de famille

Depuis ses débuts en colombophilie, Christian est aidé par son père chez qui les premiers pigeonniers, situés au-dessus de l'habitation, avaient été aménagés. C'est là qu'il réalisa ses premiers exploits et qu'il se fit un nom aux yeux de tous. Quelques années plus tard, il acheta le terrain jouxtant la propriété de ses parents afin de faire bâtir. La suite de l'histoire, on la connait. Mais à l'heure d'écrire ces lignes, la troisième génération de colombophile issue de la famille Harchies est en train de prendre le pas petit à petit. Cyril, 11 ans, joue déjà sous son propre nom depuis deux ans et manage lui-même ses propres pigeons, confiés soigneusement par papa. Doté d'un caractère déjà bien trempé, le gamin est véritablement mordu et se lève chaque matin pour soigner ses protégés. Il lui arrive même de venir classer un pigeon au premier prix, au nez et à la barbe de son père. Christian et Michel auront finement joué le coup mais, au vu de l'enthousiasme du jeune amateur, sa passion pour les pigeons a très peu de chance de le quitter à son adolescence. Cela doit être une énorme source de satisfaction pour son père et son grand-père!

Cliquez ici pour consulter le récapitulatif de la saison 2014.

Christian, félicitations pour cette belle victoire provinciale.