Search

Jean-Pierre Senzée (Bracquegnies, BE) a été le poulidor de la saison 2012 !

Une 2eme place nationale ainsi qu'une médaille d'argent obtenue en remportant la 2eme place à l'As Pigeon national vitesse pigeonneaux RFCB: la prestation est enviable et pourtant Jean-Pierre aurait pu revendiquer une consécration encore plus envieuse.
 

Cela fait maintenant plus ou moins 5 ans que Jean-Pierre est devenu une valeur sûre de la colombophilie wallonne et ce grâce à des résultats devenus meilleurs années après années. L'année dernière, on notait déjà une 2e place au championnat national vitesse pigeonneaux RFCB ainsi qu'un 7e national Orange. Il semble donc être un spécialiste du jeu des pigeonneaux en vitesse puisque voilà qu'il se classe pour la deuxième année consécutive à la deuxième place d'un championnat consacré à la discipline, et ce au plus haut niveau!

Venu à la colombophilie sous l'impulsion de l'oncle de sa femme, José D'haenens (à qui il souhaitait d'ailleurs faire un clin d'oeil par le biais de ce reportage), il a d'abord fait ses armes en vitesse avant d'être contaminé peu à peu par les longues distances. Aujourd'hui, il est à la tête d'une véritable colonie All Round, comme le prouve d'ailleurs ses deux deuxièmes places remportées cette année au plus haut niveau: un 2e national Narbonne et un 2e As Pigeon National Vitesse Pigeonneaux... avouez que ça a de la gueule! Souffrant de problèmes de dos récurrents, Jean-Pierre peut compter sur l'aide appréciable de son épouse, Isabelle, qui s'investit énormément dans la gestion de la colonie. C'est d'ailleurs elle qui s'occupe de former les différents couples de reproducteurs sans que son mari ne vienne remettre ses décisions en question!

Sa colonie est composée de 48 mâles (vieux et yearlings) joués au veuvage classique ainsi que de huit femelles de jeu. Les 20 couples de reproducteurs proviennent de colonies diverses telles que les Kubica-Nanni via Alain Scaillet, les Deneufbourg, les Lavenne, les Gaie ou encore les Thibaut-Boons et les Baleau. Toute la colonie est accouplée à la St Nicolas et les voyageurs peuvent élever deux jeunes. Ceux-ci sont au nombre de 100 et sont joués à fond, la méthode de jeu variant selon la première ou la deuxième tournée. A noter que seules les jeunes femelles sont jouées à fond dans les nationaux. Intéressons-nous maintenant d'un peu plus près aux deux championnes de la saison 2012. Commençons d'abord par 'Princesse':

- 'Princesse' (BE12-9083288)

1ère As-pigeonneau vitesse Estinnes (76 amateurs)
2ème As Pigeon National Vitesse Pigeonneaux RFCB
30/06 Soissons  - 90/585 
07/07 Nanteuil  - 26/986 
15/07 La Ferté  -  2/653  *
21/07 Collégien -  5/712  *
28/07 Melun     -  2/460  *
04/08 Soissons  -  2/662  *
11/08 Nanteuil  -  8/1047 *
18/08 La Ferté  -  5/821  *
08/09 Soissons  - 32/442 
(* = résultats rentrés pour le championnat national)

Si vous souhaitez consulter le pedigree de 'Princesse', cliquez ici.

Précisons tout de même qu'elle sera devancée sur le podium par le fameux 'Bolt' de Léo Heremans qui s'adjuge la palme avec un coefficient de 2,32% alors que la femelle de Jean-Pierre réalise un coefficient de 3,11%. Non, il n'y a pas lieu de rougir!

Narbonne 2012

C'est une magnifique prestation qu'a réalisé 'Isa' (BE10-9003607), une femelle de 2 ans qui avait quitté ses installations en compagnie de 2 yearlings de la colonie. Constatée à 19h01 pour 820 kilomètres, elle réalise une vitesse de 1.269,01 m/min. Il apparaît très vite qu'elle entre en lice pour la victoire nationale. Dans la région, seul le pigeon du tandem Goossens-Druart, constaté 5 minutes plus tôt pour 8 kilomètres en moins, le talonne à 1.266 m/min. Les premières arrivées en Flandres sont serrées (3 pigeons à 1.268 m/min) mais aucun pigeon ne devance la femelle de la colonie Senzée. Jean-Pierre commence à y croire, surtout que vers 22h30, aucun vieux ne réalise une plus grande vitesse. Prudent comme un sioux, Jean-Pierre évite cependant de baigner dans l'euphorie... bien lui en a pris: le pigeon de l'anversois Mon Antonissen (Schoten), qui n'avait pas annoncé son pigeon sur internet, sera finalement déclaré vainqueur à la vitesse de 1,285 m/min après s'être fait constater à 20h06 pour 914 km, une sacrée performance! Deuxième national et troisième international, c'est tout de même une belle satisfaction pour l'ami Jean-Pierre, d'autant plus qu'une belle satisfaction semble se profiler à l'horizon: le vainqueur national et le pigeon néerlandais qui le devancent sont deux mâles, ce qui fait de lui le probable vainqueur international du doublage femelle.... c'est du moins ce qu'il pensait! Une erreur d'encodage à l'enlogement aura finalement raison de cette belle performance: Jean-Pierre ayant doublé sa femelle, la préposée à l'enlogement de la société d'Estinnes a cependant oublié de confirmer le doublage... La victoire internationale lui passe donc sous le nez! Dommage puisqu'il devançait de 26 cm 'Madina', la lauréate internationale des frères Vandenheede! (Si vous souhaitez consulter le pedigree d'Isa, cliquez ici.)

A noter qu'un des deux yearlings se fera officialiser à 19h38 pour une vitesse de 1.199 m/min, bon pour la 155e place face à 11.000 pigeons au doublage international! Une sacré performance pour celui qui souhaite s'orienter encore un peu plus vers les concours de fond à l'avenir!

Jean-Pierre, Isabelle, nos sincères félicitations et bonne chance pour la saison 2013!

Comments

Félicitations Jean Pierre & Isabelle

Bon vol pour 2013, 2014, ...

Fabrice

felicitations a jean-pierre ainsi que sa femme pour les magnifique performances . amateur tres sympa et toujours a ecoute .ne changez pas et j espere de tous coeur que vous obtiendrez une victoire nationale cette annéé vous le meriter