Search

Fantastique saison dans les nationaux pour Philippe Dermience (Jemelle, BE) !

Alors qu'il vit dans un véritable 'trou' pour jouer les nationaux, Philippe Dermience a réalisé une saison parfaite l'année dernière avec plusieurs prix de tête sur le plan national: une victoire zonale et trois différents tops 10, excusez du peu!


Une photo datant de plusieurs années mais Dermience a toujours le sourire.

Après le déménagement de la colonie de jeu de Rochefort vers Jemelle, Philippe devait probablement se demander si ses pigeons allaient être capables de maintenir leur niveau. Même s'il avait confiance en eux, il était loin de se douter qu'il allait réaliser un véritable festival tout au long de la saison, avec notamment un mois de juillet de folie où il y avait véritablement le feu au pigeonnier! Tout avait déjà bien commencé sur les étapes préparatoires où le bilan affiché était excellent. Vint ensuite le concours de Bourges où Philippe remporte le 28e national face à 18.826 vieux, déjà une prouesse étant donné sa situation géographique plus que défavorable sur une distance aussi courte. Mais que dire de ce fameux mois de juillet! Le 11 juillet, Philippe remporte en effet le 2e national Brive face à 9.049 yearlings! Longtemps resté 1er national, il se fera finalement battre par le pigeon de Stéphane Rose qui volait 67 kilomètres de plus! C'est la deuxième fois que la colonie Dermience échoue à un cheveux de la victoire suprême après le 2e national Libourne remporté par 'Libelle' face à 8.713 pigeons en 2009. Non content de sa performance, Philippe réitère l'exploit la semaine suivante sur Jarnac et remporte le 10e national face à 4.559 yearlings (1er interprovincial face à 1.194 pigeons). Si une performance sur Brive était envisageable au vu des conditions de vol ce jour-là, celle de Jarnac était tout à fait inattendue puisque le vent soufflait de secteur nord-est et que la masse enlogée par l'est du pays était pratiquement inexistante. La femelle qui se classe 10e national a donc dû voler seule durant la plus grande partie de son trajet, ce qui rend sa performance encore plus appréciable. Finalement, Philippe a clôturé sa saison le soir même de Jarnac avec une nouvelle performance cinq étoiles. Il remporte en effet le 4e national Marseille de 2.165 pigeons avec une femelle, bon pour le 10e international face à 10.238 vieux.  La grand-mère maternelle de la femelle de Marseille est à nouveau une propre soeur de 'Libelle'. Difficile d'espérer mieux sur le plan sportif lorsque vous êtes colombophile! Faisons maintenant connaissance avec la '401/14' qui remporte le 2e national Brive.

Père: le fameux 'Eclair', un super voyageur avec e.a. le 1er semi-national Châteauroux de 6.245 pigeons (plus rapide de 14.373 engagés), placé à la reproduction suite à son exploit.
Mère: '382/06', propre soeur de 'Libelle' qui remportait le 2e national Libourne face à 8.713 yearlings en 2009 mais aussi, la même année, 5e Limoges 303 p., 10e Jarnac semi-national 4.696p. & 38e Montluçon semi-national 9.370p.

Soulignons encore qu'une propre soeur de l'Eclair est grand-mère de cette fameuse 'Libelle'.

L'Eclair, un super géniteur

Après la victoire semi-nationale de son crack en 2011, Philippe a su résister aux nombreuses offres reçues pour acheter son crack. Il décida de le placer à la reproduction. Une décision qu'il ne regrette pour rien au monde puisque ce pigeon a produit toute une série de voyageurs exceptionnels, dont la 2e national Brive de l'année dernière. A noter que ce n'était pas la première fois que les parents de la 'Brive' engendraient un extra. Une propre soeur de la 'Brive' s'était déjà faite remarquer auparavant, notamment en 2014 lorsqu'elle remporta le 15e national Narbonne face à 4.558 pigeons (voir photo ci-dessous).


La '648/12', propre soeur de la 2e national Brive '15.

Apparemment, la lignée de l'Eclair donne des cracks lorsqu'elle est croisée sur celle de la fameuse 'Libelle'. Avec un tel matériel, Philippe a désormais le potentiel pour franchir un nouveau palier, celui qui lui permettra sans doute de se classer 1er national et non plus 2e. Nous sommes convaincus que cela devrait arriver dans les années à venir. D'ici là, nous souhaitons à Philippe une excellente saison 2016!