Suchen

Stéphane Depasse-Lardenoye, St Amand (BE) - 1er international Tarbes femelles de 3.270 pigeons.

En Wallonie, les vraies colonies de grand fond sont plutôt rares. Par ‘vraies’, je veux parler de celles qui se limitent à jouer le traditionnel sextet Pau – Barcelone – Tarbes – Marseille – Narbonne – Perpignan et pour lesquels tout autre concour n’est juste abordé que comme une préparation nécessaire à ces grands rendez-vous internationaux.

Il est vrai que la discipline n’est pas vraiment considérée comme une spécialité locale, ceci expliquant peut-être cela.

Nous en possédons pourtant deux qui ont déjà marqué de leurs empreintes le monde du grand fond : Dieter Ballman, citoyen d’Amblève en province de Liège, et Stéphane Depasse – Lardenoye de St Amand en terre hennuyère.
Alors quand l’une d’entre elles réalise un exploit, il est quand même judicieux de la mettre à l’honneur. Avec un 1er international catégorie femelle dans un concours qui n’est quand même pas du tout l’apanage du sud du pays, le tandem Depasse – Lardenoye ajoute à son palmarès une victoire de plus  à son palmarès déjà très prestigieux. Cela méritait bien une petite visite dans la région de Fleurus.

Stéphane possède des pigeons depuis sa plus tendre enfance. Il s'est très vite adonné à la pratique du sport colombophile puisqu'il a eu son premier pigeonnier dés l'âge de 9ans. Il en a aujourd'hui 36.
Que de chemin parcouru. S’il fallut tout un temps pour que la colonie se mette logiquement sur de bons rails, c'est une rencontre exceptionnelle qui est venue changer le cours des choses. Dans le courant des années '90, il recueille un pigeon du champion hollandais Jo Lardenoye de Maastricht. Ce dernier avait déjà remporté quelques années plus tôt le 1er national Marseille. En 1995, le batave ajoute Barcelone national à son palmarès. Une amitié va alors lier les deux hommes. Tout naturellement, des pigeons hollandais déménagent dans la région de Fleurus. C'est sûr, Stéphane est alors sur le bon chemin. Le déclic, ce sera la constatation de Pau en 2001. Depuis, on peut crânement affirmer qu'il est à la tête d'une des colonies 'leaders' du grand-fond dans le Bénélux.
Voici quelques éléments qui nous permettent de le prouver:

Voici 10ans de présence au haut niveau national & international résumée en Top 100(depuis 2001):

1er international femelle Tarbes 3.270 p. 2010
3e international Pau 2001
4e national Barcelone 11.802 p. 2006
8e international femelle Bordeaux 2003
8e national Tarbes 4.576 p. 2010
9e national Barcelone 12.612 p. 2007
11e national Barcelone 13.503 p. 2009
12e national Pau 2006
13e national zone c Montauban 2003
14e national zone c Montauban 2003
15e national Narbonne 6.801 p. 2008
17e national zone c Montauban 1.906 p. 2008
17e, 36e, 50e, 73e & 93e national zone c St Vincent 2.259 p. 2008
18e international Tarbes 15.034 p. 2010
21e, 59e, 62e & 86e semi-national Jarnac 3.714 p. 2010
22e national Barcelone 11.802 p. 2006
23e international Pau 2001
25e national Perpignan 6.765 p. 2006
31e national Brive 2002
33e national Orange 5.237 p. 2009
39e national Montélimar 8.538 p. 2004
39e international femelle Dax 2006
39e international femelle Barcelone 7.023 p. 2005
49e national Pau 2.183 p. 2010
51e national Perpignan 6.489 p. 2004
53e national Barcelone 11.484 p. 2008
57e national Pau 2002
58e national Barcelone 2001
58e national Perpignan 7.611 p. 2005
62e & 72e national femelle Barcelone 3.012 p. 2004
76e national Marseille 3.586 p. 2009
76e national Narbonne 5.051 p. 2007
76e international femelle Perpignan 2.978 p. 2006
79e & 86e national femelle Barcelone 2003
81e national Perpignan 7.603 p. 2009
83e national Cahors 4.769 p. 2003
84e national Perpignan 2002
85e national Irun 15.943 p. 2007
87e national Barcelone 12.998 p. 2005
91e national Soustons 9.442 p. 2009
93e national Bordeaux 2001
95e national Perpignan 6.765 p. 2006
96e national Barcelone 12.998 p. 2005
96e national Soustons 9.442 p. 2009
97e national Pau 2002
100e national Perpignan 2001

Une régularité à toute épreuve dans les internationaux et notamment sur Barcelone, le concours fétiche avec un nombre incroyable de prix de tête en un laps de temps très limité. A ce titre, la constatation de Barcelone 2006 reste encore dans toutes les mémoires. Pour rappel : 4e, 22e, 143e, 162e, 183e, 224e, 265e, 354e, … de 11.802 pigeons. Qui peut se targuer d’avoir réalisé de telles constatations ? Peut être un certain Etienne Meirlaen.

Championnats officieux

1er As Pigeon national grand fond RFCB 2006
1er As Olympique Marathon Ostende 2007
1er As Fond "la colombophilie belge’’ 2002
2e As Coupe d’Europe 2009
2e Coupe d’Europe au 1er marqué 2002
4e Primus Interpares Barcelone 1999-2003
5e As National Barcelone 2006-2007-2008
7e As Pigeon National grand fond RFCB 2009
8e Champion Coupe d’Europe 2002
9e Champion Coupe d’Europe 2010
Meilleure colonie wallonne Barcelone 2003-2010
Meilleure colonie internationale femelle Barcelone 2003-2010

Le nom
Pourquoi ‘Depasse – Lardenoye’ ? Au début des années 2000, Jo Lardenoye prend la lourde décision de stopper toute pratique colombophile. Une partie des oiseaux déménage alors à St Amand. Et, comme par magie, les deux hommes tombent d'accord pour continuer l'aventure sous l'appellation actuelle. Stéphane comptant aujourd'hui plus de 25ans d'expérience à son compteur, la participation de Jo se limite à la formation des couples, la distance n'aidant pas non plus. Et là encore, ils tombent souvent d'accord. En pleine saison, inutile de dire que monsieur Lardenoye parcourt la petite centaine de kilomètres qui le sépare du domicile de Stéphane plusieurs fois. Car, le succès de Stéphane, c'est aussi le sien. Et cela, Stéphane a toujours tenu à le souligner.

Un nouveau départ
2011 sera synonyme d’un petit changement : exit les anciennes installations chez ses parents à St Amand, désormais les voyageurs sont installés au domicile de Stéphane à Wagnelée,à un petit kilomètre à peine de l’ancienne adresse. Les nouvelles installations sont constituées de plus ou moins 15 mètres de pigeonniers pour lesquels ce qui faisait la spécificité des vieilles installations, c’est-à-dire le treillis en façade de façon constante, est toujours de mise. C’est là que résident les vieux voyageurs et les jeunes. Les reproducteurs sont toujours à St Amand. Pour ce faire, Stéphane a dû adduire ses voyageurs nés en 2008 à Wagnelée, chose qui ne fut pas des plus faciles. Les pigeons nés à partir de 2009 avaient été préalablement adduits dés leur sevrage là-bas, de sorte à éviter tous désagréments supplémentaires. Les pigeons de plus de trois ans ont donc été tout simplement arrêtés et les meilleurs d’entre eux se sont retrouvés à la reproduction. 2011 peut donc être considérée comme une année de transition pour notre homme. ‘On verra bien’ me dit-il. Mais avec les mêmes pigeons qu’autrefois, il ne devrait y avoir aucun problème. D’ailleurs, pourquoi en serait-ce le cas ?

Au cours des dernières années, Stéphane s’est forgé un tel palmarès qu’il ne peut qu’être serein face à ce nouveau challenge. En toute logique, même si on n’est jamais à l’abri d’un creux, les voiliers actuels relèveront le défi pour asseoir la domination du fleurusien dans les concours de grand fond. L’équipe de 2011 sera composée de 150 voyageurs, moitié mâle moitié femelle, vieux et yearlings réunis. Un nombre imposant, certes. Mais il faut savoir qu’ici, il n’y a pas de partenaire restant à la maison, tout voyage ! Voila déjà de quoi relativiser. Tous ces pigeons sont en fait joués avec deux systèmes différents : une partie au veuvage, l’autre au naturel. Ce dernier système aura toujours sa préférence pour les étapes classiques que sont Barcelone et Perpignan. Et il faut savoir qu’un pigeon qui participe à Barcelone enchaînera toujours avec Perpignan mais cela, ce n’est pas avant l’âge de trois ans. Stéphane ne se risque que très rarement à y enloger des 2ans. A l’occasion, l’une ou l’autre femelle l’a fait mais c’est loin d’être une habitude. Les deux ans participent quant à eux à deux ou trois concours de 700-800 kilomètres avant de terminer sur un Marseille ou un Narbonne qui constitue alors l’unique test de grande envergure. Hormis Marseille, la ligne du Rhône n’est pas vraiment en ordre de sainteté à Wagnelée. Stéphane préfère un Cahors ou un bon vieux Montauban pour les aguerrir. Le programme des yearlings est forcément différent : trois, quatre grands demi-fonds sont au programme, généralement les Centre & Est avec Châteauroux et Montluçon, puis un concours final sur Jarnac ou Limoges pour les mâles, alors que les femelles iront voir le paysage du bordelais, voire de St Vincent. On peut donc dire que la carrière ne débute réellement qu’à 2ans, grand fond oblige. Avant cela, les pigeons sont sélectionnés sur leur santé en général mais aussi et surtout sur leur état de fraîcheur au retour, une donnée très importante sur

la robustesse du pigeon et pour laquelle Stéphane ne dérogerait pour rien au monde. Pour les yearlings les résultats sont secondaires. A quoi bon, puisqu’ils n’évoluent de toute façon pas dans leur domaine de prédilection. Les pigeonneaux, au nombre de 80 – 90, sont simplement dégrossis par le maître des lieux. Là aussi, la santé générale est très importante. Et si ce n’est pas le cas, je ne vous fait pas de dessin.
Côté médical, le suivi est confié à son ami, le vétérinaire Marc Sturbois. Stéphane tient d’ailleurs à remercier ce dernier.

Tarbes 2010
Ce concours restera à coup sûr dans les annales de la colonie puisque c’est la première fois qu’une victoire vient récompenser le travail de ce tandem hennuyer. Très certainement le point fort de la  carrière de Stéphane. La performance est d’autant plus belle que personne ne s’attendait à jouer les premiers rôles sur Tarbes qui est quand même un concours réputé pour être l’apanage des colonies flamandes. Il suffit de jeter un œil à la proportion des pigeons enlogés entre le nord et le sud du pays pour s’en rendre compte. L’exploit a été réalisé par une femelle de 2ans baptisée ‘Zoé’. Elle était jouée au veuvage. Elle réside désormais au pigeonnier de reproduction.

‘Zoé’ BE 08-9061236

1er international Tarbes 3.270 femelles 2010
8e national Tarbes 4.576 p. 2010
18e international Tarbes 15.034 p. 2010
294e  national Pau 2.183 p. 2010
414e national Soustons 9.442 p. 2009

Père: ‘le 511’ fils du 940/02 (225 national Perpignan 2006 et 4/4 a Barcelone) x ‘215/03’ (76 international Perpignan femelle en 2006)
‘le 940’ est un 1/2 frère du 6 national Montauban, 58 national Barcelone et fils du ‘Lichte 59’ ( frère de ‘Glenn’, 1 national Barcelone '95 chez Jo Lardenoye).
La ‘215’ est une petite-fille du ‘Frazette’ et du ‘Turbo’ Vanderwegen.

Mère : ‘la 607’, fille du "oud lichte 648" x ‘sœur de Glenn’ ( 1 national Barcelone '95 Jo Lardenoye)
Le "oud lichte 648" est issu d un accouplement vanderwegen adrianus x frères Kuijpers et petit-fils du 1 national Barcelone Kuijpers.
‘Le 648’ est déjà grand-père du 1er national Tarbes 1996.
Cette ‘607’ a déjà donné du très bon au voyage :
178e & 294e national Pau 2.183 p. 2010
194e & 244e international femelle Soustons 2009
Elle est également grand-mère du 91 national Perpignan 2005

Cette ‘607’ provient d’une véritable lignée de vainqueur. Pour illustrer cela, nous vous proposons de jeter un œil aux prix remportés par la descendance de trois de ses frères et sœurs.

- ‘La 344’ fille du ‘Oud lichte 648’, est la grand mère du:

7e national Barcelone 2010 (P-B)
15e national Barcelone 12.641 p. 2010
30e national Albi 2006
56e national St Vincent 2005
68e international St Vincent 2007
156e national St Vincent 2007
208e national Barcelone 13.503 p. 2009
etc ...

- ‘La 345’, fille du ‘Oud lichte 648’, est la mère du:

39e national Barcelone femelle 2005
72e national Barcelone femelle 2004
109e national Barcelone 2005
117e national st Vincent 2003
224e national Barcelone 11.802 p. 2006
285e national Narbonne 2004
381e national Barcelone 2004
etc .....

- ‘Le 373’, fils du ‘Oud lichte 648’, est grand-père du:

56e international st Vincent 2007
130e national St Vincent 2007
173e national Narbonne 6.801 p. 2008
403e national Barcelone 12.641 p. 2010
431e national Barcelone 13.503 p. 2009
etc...

En gros, c’est toute une nouvelle génération de marathoniens qui s’apprête à envahir l’Europe et ses grands rendez-vous internationaux!

Pigeons de base – Le ‘Frazette’
Chez Stéphane, un pigeon en particulier a eu une importance capitale dans le développement de sa colonie. Il s’agit du ‘Frazette’. Chaque année, on peut ajouter toute une série de prix de tête à la liste des références remportées par sa descendance. Sa spécialité ? Produire des cracks capables de se classer en ordre utile sur la classique des classiques, Barcelone. Il est peut être à l’heure actuelle l’un des meilleurs géniteurs au monde pour les étapes de grand fond et, à 18ans, il est toujours frais comme un gardon puisqu’il féconde toujours. La classe tout simplement. Certains de ses jeunes font d’ailleurs partie de l’équipe de 2011 et mon petit doigt me dit qu’il se pourrait qu’on les retrouve en tête lors de certains grands rendez-vous !
A noter que plus les générations se succèdent, plus le rendement est meilleur.

- Il est père du ‘Frazette Junior’ qui vole:

85e  national Irun 2007
106e national Pau 2007
150e national Perpignan 5.547 p. 2007
372e national Marseille 2005
372e national Perpignan 2005
et 13 prix de 14 enlogements.
Par après, père de la 17e national zone St Vincent 2.259 p. 2008

- Père du ‘922’ qui remporte:

13e  national zone Montauban 2003
83e  national Cahors 4.769 p. 2003
107e national Pau 2005
et 17 prix de 17 enlogements
Par après père du 21e semi national Jarnac 3.714 p. 2010

- Père de la ‘41’ qui se classa très tôt de Soisson a Bordeaux comme yearling elle est devenue mère du:

4e  national Barcelone 11.802 p. 2006 (Adrien)
33e national Orange 5.237 p. 2009
49e national Pau 2.183 p. 2010
91e national Soustons 2009
etc ...

- Père de la ‘320’, mère du

3e national Barcelone 2008 (Wil Pieters, Pays-Bas)
58e semi national Jarnac 3.714 p. 2010
et grand-mère du :
36e national zone St Vincent 2008

- Père de la ‘915’, mère du:

11e national Barcelone 13.503 p. 2009
81e national Perpignan 7.364 p. 2009

En résumé
Le ‘Frazette’ est père de :

13e  national zone Montauban 2003
19e  semi-national Jarnac 1997
83e  national Cahors 4.769 p. 2003
85e  national Irun 15.943 p. 2007
86e  national femelle Barcelone 2003
106e national Pau 2007
107e national Marseille 1996
107e national Pau 2005
150e national Perpignan 5.547 p. 2007

Le ‘Frazette’ est grand-père de :

 3e national Barcelone 2008 Pays-Bas (Wil Pieters)
 4e national Barcelone 11.802 p. 2006
11e national Barcelone 13.503 p. 2009
19e national Barcelone 12.641 p. 2010
33e national Orange 5.237 p. 2009
49e national Pau 2.183 p. 2010
81e national Perpignan 7.364 p. 2009

Il est, entre autre, arrière grand-père de (pas complet) :

9e national Barcelone 12.612 p. 2007 avec ‘l’espoir’
1er international Tarbes femelles 3.270 p. 2010 avec ‘Zoé’
194 & 244 international 4.176 femelle Soustons 2009
7e national Barcelone 12.641 p. 2010
9e national Barcelone 12.612 p. 2007 + aile de bronze BBC
15e national Barcelone 12.641 p. 2010
76e national Marseille 3.586 p. 2009

Et niveau pedigree ?
Le ‘Frazette’ est en fait un petit fils du "40" Vanderwegen et du‘Barça’ ( 4e national Barcelone '86)
Le "40" est quant à lui père de 16 top 100 nationaux et aussi grand-père du‘Glenn’ ( 1er national Barcelone '95 chez Lardenoye)
Le"23" fils du "40" a volé le 6 national Marseille '92 et 9 national Marseille '91, il est le père de‘Glenn’ (1er national Barcelone '95)
Le"23" est le grand-père du:
- 3e international Pau 2001
- De‘Di Stefano’, 22e national Barcelone 11.802 ’06 & 25e national Perpignan 6.765 p. ’06 mais surtout 1er As pigeon National Grand Fond RFCB 2006, et par après acheté ni plus ni moins par le maestro Erik Limbourg. N’est-ce pas révélateur de sa classe ?

Le‘Barça’ (4e national Barcelone '86) est le père de la 1er national Marseille '91 (chez Jo Lardenoye)
A noter que le père de ‘Di Stefano’ est aussi un petit-fils du "40" et du ‘Barça’ !!!!
Autre pigeon de base, le "Lichte 648" petit fils du 1er national Barcelone de chez Kuypers et grand-père du 1er national Tarbes '96 et de la 1er international femelle trabes 2010 (voir plus haut, partie ‘Zoé’)
Le ‘Aarden’, père du 3e international Pau 2001, grand-père de ‘Pelé’, de la ‘Dax’, du 58e national Barcelone 2001, etc ....
Le ‘Witpen Vanderwegen’, père du 23e international Pau 2001, du ‘Rhône Valley’ (4x Marseille et 87e national Barcelone 2005), de l’Argenton’ (1er provincial Argenton '98, 57e national Pau 2002, etc ...)
Grand-père de ‘l’Espoir’ ( 9e national Barcelone 12.612 p. 2007 + aile de bronze BBC), du 53e national Barcelone 11.484 p. 2008, etc ...

‘Di Stefano’

1er As pigeon national Grand Fond RFCB 2006 avec le 22e national Barcelone 11.802 p. & le 25e national Perpignan 6.765 p. ’06.
Il provient du couple‘611/96’ (1/2 frère de ‘Glenn’, 1er national Barcelone '95) x ‘la Simons’ (consanguine ‘Oud Doffertje’), petite-fille du "16"
Cecouple avait déjà donné‘La perle’ qui vola:

58e international femelle Bordeaux 2003
62e national femelle Barcelone 2004
170e international femelle Barcelone 2006
183e national Barcelone 11.802 p. 2006
355e national Barcelone 2004
et 4/4 a Barcelone

Mais aussi‘La Pau’, sœur de Di Stefano, qui remporta le
12e national Pau 2006 ( avec 5 minutes de toit qui lui fit rater le 1er national femelle)
‘Dialexio’, un autre frère de Di Stefano, vole quant à lui le
76e national Narbonne en 2007
Hors du père de Di Stefano x la sœur de la mère de ce même Di Stefano, ont été élevés les frères ‘215’ & ‘216’ qui volent les 96e et 120e national Soustons 2009 / ± 9200 pigeons (constatés en 5 minutes )
Le ‘716’, 1/2 frère de Di Stefano par le père x ‘la 320’ ( fille du ‘Frazette’ et mère du 3e national Barcelone 2008 P-B), vole :
59e semi national Jarnac 3.714 p. 2010

- Di Stefano est père du :
67e, 71e & 88e national St Vincent 2008 /8.393 pigeons
et grand-père des 49e, 198e & 210e national Pau 2.183 p. 2010
86e semi national Jarnac 3.714 p. 2010
91e national Soustons 2009

Voici quelques prestations remportées par des oiseaux Depasse dans d'autres colonies:

 3e national Barcelone 2008 Pays-Bas (50%)
 7e national Barcelone 7.016 p. 2010 Pays-Bas (50%)
14e national Bordeaux 2.380 p. 2010 Belgique (50%)
15e national Barcelone 12.641 p. 2010 Belgique (50%)
16e national Perpignan 2.639 p. 2010 France (100%)
18e international femelle Perpignan (100%)
19e national Barcelone 12.641 p. 2010 Belgique (50%)
22e national Narbonne 2007 Pays-Bas (50%)
25e international femelle Marseille 2005 (50%)
30e national Barcelone 2007 Pays-Bas (50%)
32e national Barcelone 11.484 p. 2008 Belgique (100%)
40e national Albi 5.063 p. 2006 Belgique (100%)
51e national Barcelone 7.016 p. 2010 Pays-Bas (100%)
56e national St Vincent 10.020 p. 2005 Belgique (100%)

A noter trois tops 20 nationaux sur l'épuisant Barcelone 2010... Exceptionnel !!!!

Résultats partiels 2010

Pau national, 2.183 vieux : 49, 178, 198, 199, 210, 294, 321, 336, 356, … et 12/15
Barcelone, 12.641 vieux : 199, 285, 403, 408, 669, 857, 861, 1.161, 1.291, … et 14/26
Jarnac semi-national, 3.714 yearlings : 21, 59, 62, 86, 148, …
Tarbes national, 4.576 vieux : 8
Tarbes international, 15.034 vieux : 18
Tarbes Femelles, 3.270 femelles : 1, 244, … et 7/9
Marseille, 3.340 vieux : 112, 455, 736, … et 5/10

Nos sincères félicitations !


 

Kommentare

Bonne chance pour 2011, mais les résultats des 1 ans l'an dernier promettent.

Salutations sportives

Michel