Jean-Claude Avoine (Vendegies-au-Bois, FR) a une mini colonie en tête sur les concours internationaux

Jean-Claude Avoine a débuté réellement les joutes internationales en 2012. Chaque année, Jean-Claude Avoine se classe dans le top 100 inter. Ce n'est pas sans trop nous avancer que nous pouvons dire qu'il sera encore en cette saison 2016, un grand favori pour venir flirter avec la tête du classement.

Jean-Claude Avoine, 58 ans, est installé à Vendegies au Bois (FR), petit village de l'avesnois, situé dans la forêt domaniale de Mormal. Il y est installé depuis 1988. Amateur colombophile depuis son enfance, c'est son père Gilbert Avoine alors à Neuvilly (59) qui lui a donné le goût de notre sport. Mais pour des raisons familiales, le petit Jean-Claude a du patienter et attendre son installation à son compte pour particpier aux concours. En effet, son père Gilbert avait fait une "pause", peu importe le virus était là.

L'envol fut pris en 1997. Comme Jean-Claude le souligne: "Papa jouait mais il n'a pas continué. Il s'est arreté durant 20 ans. Je me suis alors dit que lorsque je serais installé dans mon habitation je ferais un pigeonnier. Nous étions 7 à la maison et je suis aujourd'hui le seul à jouer."

Jean-Claude dispose d'une colonie compacte, certain dirait réduite mais... très forte. Il est "le joueur All-Round" de la partie Sud-Est des Haut de France (Région Nord Pas de Calais Picardie). C'est lui le plus fort sur l'ensemble des internationaux. L'équipe se compose de 24 veufs de 2 ans et plus, de 12 yearlings et de 12 couples de reproducteurs. Les pigeonneaux sont au nombre de 40 maximum. Bien souvent Jean-Claude n'éduque que 30 jeunes. Il veille à ce que le nombre de jeunes ne soit pas trop élevé. Les accouplements se font le 06 décembre. 

Jean-Claude vit dans un havre de paix où il peut satisfaire sa passion au sein d'une belle villa bâti sur 3000 m3. Et c'est en 1997 qu'il a pris son envol à Vendegies au Bois (59). C'est logiquement qu'il a débuté en vitesse de 1997 à 2000. Jusqu'en 2011 il a joué exclusivement les concours fédéraux et quelques concours de l'Aisne au sein du club les denteliers de Caudry (59).

2012, premières incursions dans les internationaux

Pour débuter, Jean-Claude Avoine a reçu ses premiers pigeons (une quinzaine) de son ami, Erik Dehen. A celà il faut ajouter quelques achats dans les ventes. Deux ans plus tard, en 1999, il reçoit ses premiers pigeons de feu Raymond Boutefeu et de son fils Claude de Jemappes (B).....une belle histoire.

Cette belle histoire débute en avril 1999. Jean-Claude Avoine attrape un pigeon d'un an. Le pigeon porte une baque adresse. Il téléphone. Raymond Boutefeu, habitué à entraîner ses pigeons à Englefontaine (59), un village situé à proximité de Vendegies au Bois, fait le déplacement afin de revenir rechercher son pigeon. Il avouera plus tard, que ce yearling était un espoir du colombier de Jemappes (B).

Raymond Boutefeu reprend son yearling et sur le pas de porte de Jean-Claude, il lui lance, en guise de remerciement : "Je reviendrai avec un cadeau." Cinq mois plus tard, la saison 1999 vient de se terminer. Nous sommes en septembre. Raymond Boutefeu de Jemappes (B) se présente chez Jean-Claude Avoine avec un panier de 6 pigeons. 3 mâles et 3 femelles. Le choix se tourne sur une superbe femelle de l'année "toute bleue". Il reçoit la bénédiction de Raymond Boutefeu : "Vous pouvez la choisir les yeux fermés!" Cette femelle portait le matricule B-9093061/99. Elle marquera de son empreinte la colonie.

10 jours après avoir reçu la femelle, Jean-Claude Avoine prendra attache avec Raymond Boutefeu (B) pour lui demander s'il n'avait pas un mâle disponible. Un superbe mâle de trois ans, le B-9103876/96 sera accouplé à cette femelle.

Et Jean-Claude de poursuivre: "Tout de suite ça a donné de très bons pigeons. C'est LE couple de base de la maison. Je n'ai qu'un seul regret, c'est de ne pas avoir tout de suite joué les internationaux avec les produits de ce couple. J'ai attendu 2012 avant de me lancer."

Feu Michel Busse de Beaurain (59)

C'est feu Michel Busse de Beaurain (59) dont sa vente totale fut réalisée en 2008, qui a poussé Jean-Claude Avoine à s'aventurer dans les internationaux. En observateur expérimenté, Michel Busse n'a pas cessé d'encourager Jean-Claude à participer aux joutes internationales. Ils se connaissaient depuis de nombreuses années. Enfant, Jean-Claude allait chercher du lait à la ferme des parents de Michel Busse. Gilbert Avoine, père de Jean-Claude, jouait à l'époque dans le même rayon. Début des années 2000, en amateur expérimenté, Michel commença à détecter le potentiel de la colonie de Jean-Claude Avoine. Michel Busse connu avec son père lors de la période d'après guerre, la toute grande renommée internationale. Dans les années 60, le père de Michel Busse jouait Libourne comme on joue aujourd'hui un Chantilly. Une véritable révolution pour l'époque avec pour apothéose, la victoire internationale à Barcelone femelle. Après sa disparition, Jean-Claude Avoine a décidé de se spécialiser sur les concours internationaux. Comme un hommage à celui, qui voyant les excellents résultats sur les concours fédéraux de 500 à 700 kms a toujours su que la colonie de Vendegies était bâtie pour des concours bien plus compliqué. Michel Busse n'avait pas hésité à se rendre dans les colombiers les plus prestigieux des pays-bas. Il puisa chez Antoon et Lucie Van der Wegen, Martha Van Geel, Wim Muller. Des pigeons de Michel Busse ont transité et ont fait souche à Vendegies au Bois. L'ossature repose sur le couple de base Boutefeu sur lequel est venu se croiser les meilleurs souches hollandaises via Michel Busse. 

Le Narbonne FR11-69720, crack et petit fils du couple de base

2012:
35ème Saint-Gervasy (703 kms) 1351 pigeons (NPDC)

2013:
1er Narbonne (782 kms) 216 pigeons (Caudry)
1er Narbonne 435 pigeons (CLM)
2ème Narbonne national 2350 pigeons
27ème Narbonne international 11448 pigeons

2014:
4ème Narbonne (782 kms) 230 pigeons (Caudry)
5ème Narbonne 498 pigeons (CLM)
9ème Narbonne national 2760 pigeons
29ème Narbonne international 12528 pigeons

2015:
1er Narbonne (782 kms) 245 pigeons (Caudry)
2ème Narbonne 506 pigeons (CLM)
15ème Narbonne national 2770 pigeons
173ème Narbonne international 10732 pigeons

Le Pau FR10-294606, l'horloge du colombier de Jean-Claude Avoine

2013 :
3ème Pau (820 kms) 87 pigeons (Caudry)
5ème Pau 215 pigeons (CLM)
399ème Pau national 2009 pigeons

2ème Saint-Vincent (813 kms) 99 pigeons (Caudry)
3ème Saint-Vincent 202 pigeons (CLM)
108ème Saint-Vincent 2541 pigeons

1er Perpignan (833 kms) 319 pigeons (Caudry)
2ème Perpignan 701 pigeons (CLM)
9ème Perpignan national 3273 pigeons
36ème Perpignan international 15106 pigeons
2014:
4ème Pau (820 kms) 82 pigeons (Caudry)
5ème Pau 183 pigeons (CLM)
124ème Pau national 1964 pigeons

14ème Saint-Vincent (813 kms) 166 pigeons (Caudry)
29ème Saint-Vincent 268 pigeons (CLM)
499ème Saint-Vincent national 2836 pigeons

23ème Perpignan (833 kms) 358 pigeons (Caudry)
57ème Perpignan 758 pigeons (CLM)
391ème Perpignan national 3832 pigeons

2015:
14ème Pau (820 kms) 117 pigeons (Caudry)
25ème Pau 242 pigeons (CLM)
199ème Pau national 2115 pigeons

98ème Perpignan (833 kms) 406 pigeons (Caudry)
184ème Perpignan 779 pigeons (CLM)

Le Favori

Jean-Claude Avoine fait parti des ténors comme on dit. L'équipe tourne, elle est constituée, en pleine force, en plein boom. Sauf imprévu, il sera là pour jouer devant. Cette jeune équipe, qui classe cette année un junior à la 6ème place au Montauban (713 kms) fédéral dans 1378 yearlings est ambitieuse. Pour être à la hauteur de ses ambitions, Jean-Claude opère une rude sélection. Tous les jeunes, au nombre de 40 maximum volent le Bourges fédéral. Puis tous les yearlings (12) volent Montauban fédéral (713 kms). Il ne reste alors que 5 yearlings. A 2 ans ils prennent par aux internationaux.

Au club des internationaux de Caudry, il se classe 5ème en 2012, 1er en 2013, 2014 et 2015. A l'entente des 3 centres d'enlogement de Laon Maubeuge et Caudry, il est 3ème en 2013, 2ème en 2014 et 1er en 2015. En 2014, la colonie devait se classer 6ème au général de la Coupe d'Europe de la Colombe Joyeuse. Hélas le feuillet d'inscription n'a pas été envoyé au siège de la colombe joyeuse. En 2014, il est 3ème du classement général du CIF (club des internationaux de France), 2ème au premier inscrit, 4ème au 2 premiers inscrits, 2ème au 3 premiers inscrits. En cette saison 2016 qui va débuter dans quelques semaines, que ce soit pour remporter une victoire nationale ou internationale ou alors remporter un prestigieux championnat, Jean-Claude Avoine fait parti des grands favoris.